24 Haïkus (janvier 2000)

Chorégraphie Bud Blumenthal
Danseur : Bud Blumentahal

24 haïkus à la façon des poèmes japonais, Bud Blumenthal enchaîne des poèmes chorégraphiques, délicats, amusants ou incisifs. En quinze secondes ou trois minutes le haïku se transforme, « d’un haïku à l’autre ». Aussi faut-il ne pas chercher le fil, mais plutôt se laisser conduire par le charme de la poésie.

Un exemple s’il vous plaît ? Le voici : « Un bouddha dans la lande. Au bout de son nez. Un stalactite. »

Le solo permet ces translations, dès lors que l’interprète maîtrise à la fois l’énergie et la délicatesse. Au fil de ces vingt-quatre poèmes, Bud Blumenthal, danseur tonique, ravit, émerveille et laisse derrière lui quelque chose qui nous appartient et qui nous échappe en même temps.

Michel Vincenot - Janvier 2000
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93