AMBRA SENATORE
LOÏC TOUZÉ
AU PIED DE LA LETTRE
Danse jeudi 28.04.16 19h00 / Théâtre Saragosse
40 min / TARIF C

TOUT PUBLIC
À PARTIR DE 8 ANS

Comment passer du texte à la chorégraphie ? Des mots aux pas ? Deux chorégraphes d’esthétiques et de générations différentes, Ambra Senatore et Loïc Touzé, tentent de répondre avec le même duo de danseurs au défi de confronter la danse et la littérature dans une adresse qui vise tous les publics à partir de 8 ans.
Il s’agit en premier lieu d’un jeu avec les mots, le rythme, la narration et l’imaginaire, car les deux chorégraphes ont le champ libre pour transformer, détourner, contourner le texte et donner toute sa place au corps. Entre danse, théâtre et arts visuels, Ambra Senatore s’attache à brouiller la frontière entre fiction et réalité, la scène et son dehors. Avec des images pleines d’une ironie réjouissante et d’une douce folie, elle oeuvre par fines touches. Sa danse facétieuse est nourrie d’actions et de gestes quotidiens. Loïc Touzé s’approche d’un théâtre où la voix, le chant, la danse, le tragique et le burlesque ne sont pas séparés. Engager le corps par la voix et produire du jeu, vocaliser les récits, laisser circuler les motifs qu’ils contiennent, jouer librement avec les figures, inventer un théâtre sans intrigue, une poésie lyrique... tout semble possible avec ce chorégraphe-explorateur de territoires inconnus.

CHORÉGRAPHIES LOÏC TOUZÉ, AMBRA SENATORE / INTERPRÉTATION BRYAN CAMPBELL, SIMONA ROSSI

CRÉDIT PHOTO JOEL ROBISON

Production déléguée Le Gymnase

CDC Roubaix (spectacle) - Le Cuvier CDC Aquitaine (outils pédagogiques) / Coproductions (en cours) Le Gymnase CDC Roubaix, Le Cuvier CDC Aquitaine, Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord, CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, Théâtre Massalia Marseille, Le Prisme centre de développement artistique Saint-Quentin-en-Yvelines, association ORO, Centre Chorégraphique National de La Rochelle, Centre National de la Danse, Danse à Tous les Étages scène de territoire danse en Bretagne / Soutiens KLAP Maison pour la danse Marseille, Le Pacifique

CDC Grenoble, Ministère de la Culture et de la Communication/ Direction Générale de la Création Artistique

Comment passer du texte à la chorégraphie ? Des mots aux pas ? Deux chorégraphes d’esthétiques et de générations différentes, Ambra Senatore et Loïc Touzé, tentent de répondre avec le même duo de danseurs au défi de confronter la danse et la littérature dans une adresse qui vise tous les publics à partir de 8 ans.
Il s’agit en premier lieu d’un jeu avec les mots, le rythme, la narration et l’imaginaire, car les deux chorégraphes ont le champ libre pour transformer, détourner, contourner le texte et donner toute sa place au corps. Entre danse, théâtre et arts visuels, Ambra Senatore s’attache à brouiller la frontière entre fiction et réalité, la scène et son dehors. Avec des images pleines d’une ironie réjouissante et d’une douce folie, elle oeuvre par fines touches. Sa danse facétieuse est nourrie d’actions et de gestes quotidiens. Loïc Touzé s’approche d’un théâtre où la voix, le chant, la danse, le tragique et le burlesque ne sont pas séparés. Engager le corps par la voix et produire du jeu, vocaliser les récits, laisser circuler les motifs qu’ils contiennent, jouer librement avec les figures, inventer un théâtre sans intrigue, une poésie lyrique... tout semble possible avec ce chorégraphe-explorateur de territoires inconnus.

DISTRIBUTION

CHORÉGRAPHIES LOÏC TOUZÉ, AMBRA SENATORE / INTERPRÉTATION BRYAN CAMPBELL, SIMONA ROSSI

CRÉDIT PHOTO JOEL ROBISON

Production déléguée Le Gymnase

CDC Roubaix (spectacle) - Le Cuvier CDC Aquitaine (outils pédagogiques) / Coproductions (en cours) Le Gymnase CDC Roubaix, Le Cuvier CDC Aquitaine, Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord, CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, Théâtre Massalia Marseille, Le Prisme centre de développement artistique Saint-Quentin-en-Yvelines, association ORO, Centre Chorégraphique National de La Rochelle, Centre National de la Danse, Danse à Tous les Étages scène de territoire danse en Bretagne / Soutiens KLAP Maison pour la danse Marseille, Le Pacifique

CDC Grenoble, Ministère de la Culture et de la Communication/ Direction Générale de la Création Artistique

+ PLUS D'INFOS
BIOGRAPHIE

AMBRA SENATORE
Ambra Senatore est chorégraphe et performeuse. Après des expériences de création collective, elle crée des solos, des spectacles de groupe et des installations. Elle a collaboré avec Jean-Claude Gallotta, Giorgio Rossi, Raffaella Giordano, Georges Lavaudant, Roberto Castello, Antonio Tagliarini. Suite à un doctorat sur la danse contemporaine, elle a publié le livre La danza dʼautore. Ventʼanni di danza contemporanea in Italia, édition UTET, Torino en2007 et elle a enseigné lʼhistoire de la danse à lʼUniversità Statale de Milan. Entre danse, théâtre et arts visuels, son travail se concentre sur la frontière entre fiction et réalité, sur ce qui appartient à la mise en scène et ce qui est en dehors. Lʼévocation fragmentaire de la réalité sʼaccompagne dʼune explication continuelle du jeu de la fiction théâtrale. Avec des images pleines dʼune ironie réjouissante et dʼune douce folie, oeuvrant par fines touches, Ambra Senatore, facétieuse et maligne, fait une analyse à lʼhumour distancié. Elle travaille sur la dynamique du mouvement dansé, nourri dʼéléments de théâtralité, d’actions et de gestes quotidiens, en explorant la construction dʼune dramaturgie qui passe par lʼaction et la présence des corps.

LOÏC TOUZÉ
Loïc Touzé est danseur et chorégraphe. Né en 1964, il intègre à dix ans lʼécole du Ballet de lʼOpéra de Paris. À partir de 1982, il danse dans le corps de ballet, tout en participant à de nombreuses créations au sein du GRCOP dirigé par Jacques Garnier. Il démissionne pour se tourner vers la Nouvelle Danse et rejoindre les projets de Carolyn Carlson, Mathilde Monnier, Jean-François Duroure, Catherine Diverrès, Bernardo Montet (1986-1991). La fondation de sa propre compagnie avec Fabienne Compet (1992) engage une période exploratoire, aiguisée par la découverte, sur scène ou en stage, des apports de Dominique Bagouet et Julyen Hamilton. Installé à Rennes en 1999, Loïc Touzé active aussi les conditions sociales et collectives dʼinvention, de production et de diffusion dans le champ chorégraphique. Il assure la codirection des Laboratoires dʼAubervilliers aux côtés dʼYvane Chapuis et François Piron (2001-2006). Parallèlement il fait émerger à Rennes le projet dʼAéroport international, collectif dʼartistes ayant contribué à faire réaliser le Garage, lieu de travail novateur et en participe au collège pédagogique de lʻécole supérieure du CNDC Angers sous la direction dʼEmmanuelle Huynh à penser une école expérimentale et sa pédagogie. Aujourdʼhui Loïc Touzé développe son activité dans le cadre d’ORO, créée en 1991 et implantée à Nantes depuis 2010. Il engage le projet collectif Autour de la table conçu avec Anne Kerzerho, qui interroge la pluralité des savoirs et pratiques sur le corps à lʼaune de différents contextes culturels et leur mise en échange dans lʼespace public. Ce projet protéiforme est mis en oeuvre dans différentes villes (Nantes, Berlin, Istanbul, Louvain). Parallèlement, il poursuit son travail personnel et dʼauteur. Il crée en 2011 deux duos avec le batteur Cookie Lesguillier, Fou avec Julien Gallée-Ferré et Marlene avec Marlene Monteiro Freitas, cosigne Nos Images avec Mathilde Monnier et Tanguy Viel, Gomme avec le danseur hip-hop Yasmin Rahmani, Braille performance avec le musicien et vidéaste Gaëtan Chataigner accompagné par Philippe Katerine. Comptant parmi les Signataires du 20 août, Loïc Touzé sʼest particulièrement investi dans une réflexion critique sur lʼenseignement de la danse. Co-auteur des 10 propositions pour une école, la formation et la circulation de la culture chorégraphique constituent une place primordiale dans son travail. Il enseigne régulièrement en France et dans le monde (Russie, Autriche, Argentine, Brésil, Portugal...).


NOTES

À lʼinvitation de la Délégation à la Danse, Direction Générale de la Création Artistique, Le Gymnase - CDC Roubaix-Nord Pas de Calais - et Le Cuvier - CDC dʼAquitaine - initient et mettent en oeuvre un dispositif inventif et dynamique autour de la danse contemporaine à lʼadresse du jeune public, mettant en jeu le lien au texte.
Le projet Au pied de la lettre a pour ambition de produire, concevoir et diffuser une proposition artistique innovante dans le domaine chorégraphique, destinée à des programmations dites « jeune public », en sollicitant des écritures et esthétiques variées. Pour cela, la constitution dʼun réseau de partenaires culturels déjà impliqués dans les actions danse en direction du jeune public et intéressés à co-construire un projet de création et de médiation novateur autour de la question de la danse jeune public est le socle de ce projet.
Le concept du projet est simple : une commande faite à deux chorégraphes de générations et dʼesthétiques différentes, de deux courtes pièces présentées dans un même programme. Ces deux courtes pièces, créées pour une même distribution, prennent pour base un écrit, quel quʼil soit. Le premier volet de ce projet, créé en février 2015, a été confié à Anne Nguyen et Michel Schweizer. Il sʼinscrit dans le cadre de la Belle Saison pour lʼenfance et la jeunesse, qui, de lʼété 2014 à la fin 2015, permet de découvrir toutes les richesses de la création pour lʼenfance et la jeunesse. Après Anne Nguyen et Michel Schweizer, et fort de la belle réussite de cette première commande, un deuxième volet se met en place. Celui-ci est confié à Ambra Senatore et Loïc Touzé qui sont chacun invités à créer un format de 20 minutes, repensant un écrit de leur choix dans une dimension chorégraphique. Il verra le jour en février 2016.
Lʼobjectif de cette proposition est de croiser deux visions singulières et de confronter deux démarches de création en interrogeant un écrit à travers différents éléments chorégraphiques. Le langage du corps, les voies de lʼinterprétation ou encore le développement scénographique souligneront la différence des univers esthétiques et des discours chorégraphiques en perspective. Le projet engage chaque artiste à questionner un écrit et à mettre en oeuvre une traduction par le corps, et ce en reconsidérant son rythme, sa narration, sa structure, son style... La transcription dʼune écriture littéraire à une (ré)écriture chorégraphique interroge le processus de lecture réalisé par les chorégraphes mis en regard. Comment passer du texte à la chorégraphie, des mots aux pas ? Reste-t-il trace de la narration, du sens premier du texte lorsque le corps vient interpréter lʼécrit ? De la réadaptation de lʼoeuvre, sa traduction pourra prendre corps dans des propositions tout autant éloignées que fidèles à la source initiale. Par ailleurs, la déclinaison de ces deux pièces chorégraphiées par Ambra Senatore et Loïc Touzé incitera le public et jeune public à apprécier la diversité des écritures, dans le domaine de la danse. Tout comme le premier volet, cette deuxième proposition sʼaccompagnera également dʼune e-mallette, permettant de donner des clés et dʼouvrir des voies pour une appréhension pleine et entière du monde chorégraphique en général, et de ces projets en particulier, par les « jeunes » publics concernés.


PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93