THIERRY BAË
CIE TRAITS DE CIEL
JOURNAL D’INQUIéTUDE

VENDREDI 16 MARS

Danse VENDREDI 16 MARS | 21H

Avec son Journal d’inquiétude, Thierry Baë monte un projet entre fiction et réalité, effronté et plein d’humour, entraînant à sa suite quelques stars de la danse contemporaine.
Retraçant le parcours du combattant d’un chorégraphe peu connu, vieillissant et souffrant d’insuffisance respiratoire - vrai - , le spectacle nous plonge dans les coulisses de la danse.

Avec son Journal d’inquiétude, Thierry Baë monte un projet entre fiction et réalité, effronté et plein d’humour, entraînant à sa suite quelques stars de la danse contemporaine.

Retraçant le parcours du combattant d’un chorégraphe peu connu, vieillissant et souffrant d’insuffisance respiratoire - vrai - , le spectacle nous plonge dans les coulisses de la danse. Sur le plateau, Thierry Baë commente à voix haute le moindre de ses gestes, se donne des ordres, s’agace, danse et chorégraphie à la fois : « Reviens sur tes talons. Non, tu trembles. Lève le bras... ». La projection d’un film vidéo prend le relais du danseur sur le plateau. Jeu de faux-semblants et de vraies angoisses, son journal vidéo est une épopée drôle et émouvante. Sommé par son médecin d’arrêter la danse, relégué au placard par les programmateurs, le chorégraphe s’entête avec un aplomb peu commun et monte un coup de bluff. Il vend la reprise de son solo, dansée par de grands noms de la danse : Monnier, Montet, Nadj, Tompkins... Ces derniers, sollicités par Thierry Baë, jouent leurs propres rôles dans un documentaire-fiction des plus crédibles, vision sans concession du petit monde de la danse contemporaine. Le chorégraphe trouvera- t-il parmi ces célébrités une âme charitable pour le tirer d’affaire et lui permettre de réussir son improbable pari ? Tous dans le film se défilent sous des prétextes plus ou moins fallacieux. Vrai ? Faux, puisqu’au final, un artiste invité, présent en chair et en os sur le plateau du Théâtre Saint-Louis, créera une danse, de l’improvisation à l’écriture, à partir du solo de la première partie. A Thierry Baë de convaincre l’invité « surprise » de monter sur scène pour la représentation...


Création au Festival Danse à Aix en Juillet 2005. Coproduction CCN de Tours (accueil studio) et l’Arcadi. Cie subventionnée par la DRAC PACA (aide à la création) et la ville de Manosque et conventionnée par le Conseil Régional PACA

Théâtre Saint-Louis
Durée 1H30

Conception Thierry Baë Danse Thierry Baë, artiste invité Musique Thierry Baë Textes Thierry Baë et E. E. Cummings Lumières Pierre Zach Regard amical Jean-Marc Adolphe Film François Lejault Scénario original Thierry Baë Avec (par ordre d’apparition) Thierry Baë, Cécile Mièle, Patrice Poyet, Mathilde Monnier, Michel Chialvo, Bernard Menaut, Bernardo Montet, Florence Touzi dit Terzi, Mark Tompkins, Catherine Diverrès, Josef Nadj, Martine Dionisio, Sandrine Bouchetal.

Avec son Journal d’inquiétude, Thierry Baë monte un projet entre fiction et réalité, effronté et plein d’humour, entraînant à sa suite quelques stars de la danse contemporaine.

Retraçant le parcours du combattant d’un chorégraphe peu connu, vieillissant et souffrant d’insuffisance respiratoire - vrai - , le spectacle nous plonge dans les coulisses de la danse. Sur le plateau, Thierry Baë commente à voix haute le moindre de ses gestes, se donne des ordres, s’agace, danse et chorégraphie à la fois : « Reviens sur tes talons. Non, tu trembles. Lève le bras... ». La projection d’un film vidéo prend le relais du danseur sur le plateau. Jeu de faux-semblants et de vraies angoisses, son journal vidéo est une épopée drôle et émouvante. Sommé par son médecin d’arrêter la danse, relégué au placard par les programmateurs, le chorégraphe s’entête avec un aplomb peu commun et monte un coup de bluff. Il vend la reprise de son solo, dansée par de grands noms de la danse : Monnier, Montet, Nadj, Tompkins... Ces derniers, sollicités par Thierry Baë, jouent leurs propres rôles dans un documentaire-fiction des plus crédibles, vision sans concession du petit monde de la danse contemporaine. Le chorégraphe trouvera- t-il parmi ces célébrités une âme charitable pour le tirer d’affaire et lui permettre de réussir son improbable pari ? Tous dans le film se défilent sous des prétextes plus ou moins fallacieux. Vrai ? Faux, puisqu’au final, un artiste invité, présent en chair et en os sur le plateau du Théâtre Saint-Louis, créera une danse, de l’improvisation à l’écriture, à partir du solo de la première partie. A Thierry Baë de convaincre l’invité « surprise » de monter sur scène pour la représentation...


Création au Festival Danse à Aix en Juillet 2005. Coproduction CCN de Tours (accueil studio) et l’Arcadi. Cie subventionnée par la DRAC PACA (aide à la création) et la ville de Manosque et conventionnée par le Conseil Régional PACA

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93