AKRAM KHAN COMPANY
KAASH
Danse vendredi 27.05.16 20h30 / Zénith de Pau
1h00 / TARIF A

En 2002, le chorégraphe Akram Khan (iTMOi, décembre 2013 au Zénith de Pau) collaborait avec deux artistes indo-anglais de renom, le compositeur Nitin Sawhney et le plasticien Anish Kapoor pour créer Kaash, première pièce de groupe du chorégraphe. En 2014, la compagnie reprend ce ballet géométrique avec une nouvelle distribution de cinq danseurs remarquables. Le spectacle conjugue les dynamiques de la danse, de la scénographie et de la musique pour aborder différentes interprétations de l’origine du monde dont Shiva, dieu à la fois de la genèse, de la destruction et du renouveau, est la figure centrale : « Kaash » signifie « si seulement » en hindou, comme une ouverture sur le champ des possibles. Le décor imaginé par Anish Kapoor est lui-même fascinant, attirant le regard vers son obscurité vibrante comme une fenêtre donnant sur l’infini, encadrée d’une lumière saturée de rouge, de bleu, de violet. Ce spectacle limpide se déroule comme une tapisserie changeante tissée de mouvement, de lumière et d’obscurité. Le pouvoir de la danse réside ici dans sa clarté abstraite, sa rythmique impulsive et la nature sculpturale des corps.

Tout en célébrant l’art kathak, AKRAM KHAN s’engage dans une voie contemporaine avec une physicalité acérée, véloce et précise. jusqu’à la fin, public et danseurs vivent à l’unisson l’avènement du chaos.

DIRECTION ARTISTIQUE ET CHORÉGRAPHIE AKRAM KHAN / COMPOSITION MUSICALE NITIN SAWHNEY / SCÉNOGRAPHIE ANISH KAPOOR / CONCEPTION LUMIÈRE AIDEEN MALONE / CONCEPTION DES COSTUMES KIMIE NAKANO / MUSIQUE ADDITIONNELLE ‘SPECTRE’ DE JOHN OSWALD INTERPRÉTÉ PAR KRONOS QUARTET / VOIX AKRAM KHAN, BC MANJUNATH / ENREGISTREMENT SON BERNHARD SCHIMPELSBERGER / PRODUCTEUR FAROOQ CHAUDHRY / PRODUCTRICE ASSOCIÉE POUR LA REPRISE 2014 BIA OLIVEIRA / REPRISE POUR 5 DANSEURS, PIÈCE INTERPRÉTÉE PAR KRISTINA ALLEYNE, SADÉ ALLEYNE, SUNG HOON KIM, NICOLA MONACO, SARAH CERNEAUX / DIRECTION DES RÉPÉTITIONS YEN-CHING AVEC LE SOUTIEN D’EULALIA AYGUADE FARRO, ANDREJ PETROVIC, LIN, MOYA MICHAEL / DIRECTION TECHNIQUE RICHARD FAGAN / TECHNICIENS ALEX CASTRO, PETER SWIKKER / COORDINATION DE RÉSIDENCE LIES DOMS / COORDINATION DE TOURNÉE MASHITAH OMAR

CRÉDIT PHOTO JEAN LOUIS FERNANDEZ

Pièce créée et interprétée en 2002-2004 par Akram Khan, Rachel Krische, Moya Michael, Inn Pang Ooi, Shanell Winlock et Eulalia Ayguade Farro / Akram Khan est artiste associé à Sadler’s Wells - Londres. / Coproduction sur la création 2002 Southbank Centre - Londres/Royaume-Uni, Tramway - Glasgow/Royaume-Uni, Vooruit - Gand/Belgique, Sampad
- Birmingham/Royaume- Uni, DanceEast - Ipswich/Royaume- Uni, Maison des Arts de Créteil/ France, Wexner Center for the Arts at The Ohio State University/ Etats-Unis avec le soutien du Doris Duke Charitable Foundation. Originellement créé avec le soutien de The Quercus Trust, The Jerwood Space, Birmingham, DanceXchange. Reprise 2014 en résidence au Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance - Londres/ Royaume-Uni. / Akram Khan Company est soutenue par Arts Council England. / Akram Khan Company est représentée en France par Sarah Ford/ Quaternaire.

En 2002, le chorégraphe Akram Khan (iTMOi, décembre 2013 au Zénith de Pau) collaborait avec deux artistes indo-anglais de renom, le compositeur Nitin Sawhney et le plasticien Anish Kapoor pour créer Kaash, première pièce de groupe du chorégraphe. En 2014, la compagnie reprend ce ballet géométrique avec une nouvelle distribution de cinq danseurs remarquables. Le spectacle conjugue les dynamiques de la danse, de la scénographie et de la musique pour aborder différentes interprétations de l’origine du monde dont Shiva, dieu à la fois de la genèse, de la destruction et du renouveau, est la figure centrale : « Kaash » signifie « si seulement » en hindou, comme une ouverture sur le champ des possibles. Le décor imaginé par Anish Kapoor est lui-même fascinant, attirant le regard vers son obscurité vibrante comme une fenêtre donnant sur l’infini, encadrée d’une lumière saturée de rouge, de bleu, de violet. Ce spectacle limpide se déroule comme une tapisserie changeante tissée de mouvement, de lumière et d’obscurité. Le pouvoir de la danse réside ici dans sa clarté abstraite, sa rythmique impulsive et la nature sculpturale des corps.

Tout en célébrant l’art kathak, AKRAM KHAN s’engage dans une voie contemporaine avec une physicalité acérée, véloce et précise. jusqu’à la fin, public et danseurs vivent à l’unisson l’avènement du chaos.

DISTRIBUTION

DIRECTION ARTISTIQUE ET CHORÉGRAPHIE AKRAM KHAN / COMPOSITION MUSICALE NITIN SAWHNEY / SCÉNOGRAPHIE ANISH KAPOOR / CONCEPTION LUMIÈRE AIDEEN MALONE / CONCEPTION DES COSTUMES KIMIE NAKANO / MUSIQUE ADDITIONNELLE ‘SPECTRE’ DE JOHN OSWALD INTERPRÉTÉ PAR KRONOS QUARTET / VOIX AKRAM KHAN, BC MANJUNATH / ENREGISTREMENT SON BERNHARD SCHIMPELSBERGER / PRODUCTEUR FAROOQ CHAUDHRY / PRODUCTRICE ASSOCIÉE POUR LA REPRISE 2014 BIA OLIVEIRA / REPRISE POUR 5 DANSEURS, PIÈCE INTERPRÉTÉE PAR KRISTINA ALLEYNE, SADÉ ALLEYNE, SUNG HOON KIM, NICOLA MONACO, SARAH CERNEAUX / DIRECTION DES RÉPÉTITIONS YEN-CHING AVEC LE SOUTIEN D’EULALIA AYGUADE FARRO, ANDREJ PETROVIC, LIN, MOYA MICHAEL / DIRECTION TECHNIQUE RICHARD FAGAN / TECHNICIENS ALEX CASTRO, PETER SWIKKER / COORDINATION DE RÉSIDENCE LIES DOMS / COORDINATION DE TOURNÉE MASHITAH OMAR

CRÉDIT PHOTO JEAN LOUIS FERNANDEZ

Pièce créée et interprétée en 2002-2004 par Akram Khan, Rachel Krische, Moya Michael, Inn Pang Ooi, Shanell Winlock et Eulalia Ayguade Farro / Akram Khan est artiste associé à Sadler’s Wells - Londres. / Coproduction sur la création 2002 Southbank Centre - Londres/Royaume-Uni, Tramway - Glasgow/Royaume-Uni, Vooruit - Gand/Belgique, Sampad
- Birmingham/Royaume- Uni, DanceEast - Ipswich/Royaume- Uni, Maison des Arts de Créteil/ France, Wexner Center for the Arts at The Ohio State University/ Etats-Unis avec le soutien du Doris Duke Charitable Foundation. Originellement créé avec le soutien de The Quercus Trust, The Jerwood Space, Birmingham, DanceXchange. Reprise 2014 en résidence au Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance - Londres/ Royaume-Uni. / Akram Khan Company est soutenue par Arts Council England. / Akram Khan Company est représentée en France par Sarah Ford/ Quaternaire.

+ PLUS D'INFOS
BIOGRAPHIE

AKRAM KHAN
Né en 1974 à Londres, Akram Khan est issu d’une famille bangladaise. Ayant découvert la danse à l’âge de 7 ans auprès du grand danseur et professeur de kathak, Sri Pratap Pawar, il obtient son premier rôle à 13 ans dans le Marhâbhârata, épopée sanskrite mise en scène par Peter Brook. Akram Khan commence à donner, à partir des années 90, des représentations en soliste, faisant converger le répertoire classique de kathak avec celui de la danse contemporaine, notamment dans Palaroid Feet (2001), Ronin (2003) et Third Catalogue (2005). Avec le producteur Farooq Chaudhry, il crée sa propre compagnie en août 2000. Akram Khan Company présente des créations originales, notamment ma (2004) et zero degrees (2005) en collaboration avec le danseur Sidi Larbi Cherkaoui, le sculpteur Antony Gormley et le compositeur Nitin Sawhney. En 2007, zero degrees s’est vu décerner le prix de la meilleure chorégraphie et le prix du meilleur danseur aux Helpma, Awards (Australie). Akram Khan poursuit ses collaborations interdisciplinaires avec la danseuse classique Sylvie Guillem dans Sacred Monsters (2006). La même année, il présente à Cologne Variations, en collaboration avec le London Sinfonietta, pour célébrer le 70ème anniversaire du compositeur Steve Reich. Akram Khan a également écrit une partie des chorégraphies de la tournée Showgirl de Kylie Minogue qui débuta au mois de novembre 2006 en Australie. In-I, duo créé en 2008 avec l’artiste Juliette Binoche et le scénographe Anish Kapoor, a tourné dans le monde entier. Salué par toutes les critiques, son spectacle bahok, produit en collaboration avec le Ballet national de Chine, a terminé sa tournée internationale en mai 2010 à Pékin, ville de sa création. En 2010, Akram Khan crée Gnosis, mêlant danse classique indienne et danse contemporaine. Cette chorégraphie met en opposition, deux mondes : celui de la tradition et celui de l’innovation. Cette même année, dans Vertical Road, Akram Khan explore les interfaces entre différentes cultures et différentes disciplines artistiques. Réunissant danseurs et artistes d’Orient et d’Occident, Vertical Road célèbre la diversité à travers la danse. DESH, présentée en Angleterre en 2011, est ovationnée par la critique et remporte en avril 2012 un Laurence Olivier Award dans la catégorie "Best New Dance Production" (meilleure nouvelle production en danse). Akram Khan a reçu de nombreux autres prix au cours de sa carrière tels que le prestigieux ISPA (International Society for the Performing Arts) Distinguished Artist Award, The South Bank Sky Artd Award, le UK Critics’ Cricle Dance Award et The Age Critics’ Award (Australie). Il est également membre de l’Ordre de l’Empire britannique depuis 2005 pour services rendus à la danse ainsi que diplômé d’honneur des universités de Roehampton et De Montfort, et membre honorifique du Trinity Laban Conservatoire Of Music and Dance de Londres. Akram Khan a travaillé avec le réalisateur britannique Danny Boyle pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Londres 2012. Il en a chorégraphié la « séquence du souvenir », pièce pour 50 danseurs. En 2013, il revisite Le Sacre du Printemps à l’occasion du centenaire de la création de l’oeuvre de Stravinsky dans une nouvelle pièce de groupe intitulée iTMOi (in the mind of igor). En 2014, il s’associe avec Israel Galvàn, l’un des artistes de flamenco les plus avant-gardistes et novateurs, dans un nouveau duo TOROBAKA présenté en première mondiale à la MC2 : Grenoble en juin. En décembre 2014, il reprend sa toute première pièce de groupe, Kaash avec une nouvelle distribution de 5 danseurs internationaux.


PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93