Lors du temps fort Résonance(s) dédié au dialogue entre la danse et l’histoire de l’art, la chorégraphe Gaëlle Bourges présente le film Le Dos rouge (2015) d’Antoine Barraud, film qui interroge les représentations mais aussi la puissance du regard dans notre rapport à l’image picturale. En corrélation avec la pièce de Gaëlle Bourges, A mon seul désir (03 mars), le film offre un espace de réflexion sur la force de l’image, la fascination et la place du désir dans notre relation à l’oeuvre. Balthus, Renoir, Diane Arbus, Gustave Moreau : dans le film d’Antoine Barraud, les tableaux bénéficient de tous les stratagèmes du cinéma — fragmentation, durée, contrechamp sur les « regardants » — pour libérer leur magie ténébreuse. Le Dos rouge est un cas rare de film qui donne envie de courir au musée après la séance.

EN PARTENARIAT AVEC LE CINÉMA LE MÉLIÈS.

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93