La chorégraphe Gaëlle Bourges entretient un rapport étroit avec le nu issu de l’histoire de l’art. Mais comment passer du nu représenté en peinture au nu vivant sur un plateau ? La conversation entre l’historienne de l’art Sabine Forerro-Mendoza, professeure d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, et Gaëlle Bourges se propose de dérouler une petite histoire du nu dans la performance (avec photographies et extraits vidéo) en relation avec les pièces de Gaëlle Bourges, dont A mon seul désir, programmé le 3 mars dans le cadre de Résonance(s).

EN PARTENARIAT AVEC LA MÉDIATHÈQUE ANDRÉ LABARRÈRE.

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93