laurent gutmann
LE PETIT POUCET
Théâtre vendredi 31 janvier 20h30 / Théâtre Saragosse
1H00 / TARIF D

A partir de 8 ans
Scéance scolaire 31/01/14 14h30

Laurent Gutmann élabore une version doucement provocatrice du conte de Perrault, donnant à la célèbre histoire un tour humoristique et très contemporain qui met en relief ses aspects cauchemardesques. Il met en scène un Petit Poucet fils unique que ses parents entrainent dans une fausse partie de cache-cache afin de s’en débarrasser et d’avoir le champ libre pour faire du sport.

Croyant échapper au loup, le Petit Poucet se laisse fasciner par la demeure clinquante d’un couple tout ce qu’il y a de glamour... et se jette droit dans la gueule de l’ogre. Abandon, mensonge, cruauté et dévoration, tous les ingrédients sont réunis pour faire frissonner le spectateur. La cellule familiale devient un champ d’observation, car là où Perrault moralise, Laurent Gutmann analyse. Exploitant avec adresse la capacité suggestive de la forme dialoguée, il évoque avec finesse les relations de couple et les attentes projectives des parents. Il passe ainsi à la moulinette de l’absurde la question de l’éducation, promenant dans un univers fantasmé un héros pas si naïf qui ressortira de son parcours affranchi des manipulations et des fausses promesses des grands.

Le Petit Poucet de Laurent Gutmann a obtenu le prix du festival Momix 2013.

Cie La disparition des brumes matinales
Mise en scène Laurent Gutmann
Avec Jade Collinet, David Gouhier, Jean-Luc Orofino
Création costumes Axel Aust
Création lumières Gilles Gentner
Scénographie Laurent Gutmann et Matthieu Lorry-dupuy
Création son Madame Miniature
Direction de production, diffusion Emmanuel Magis
AnAhi

Crédit photo Pierre Grosbois

Laurent Gutmann élabore une version doucement provocatrice du conte de Perrault, donnant à la célèbre histoire un tour humoristique et très contemporain qui met en relief ses aspects cauchemardesques. Il met en scène un Petit Poucet fils unique que ses parents entrainent dans une fausse partie de cache-cache afin de s’en débarrasser et d’avoir le champ libre pour faire du sport.

Croyant échapper au loup, le Petit Poucet se laisse fasciner par la demeure clinquante d’un couple tout ce qu’il y a de glamour... et se jette droit dans la gueule de l’ogre. Abandon, mensonge, cruauté et dévoration, tous les ingrédients sont réunis pour faire frissonner le spectateur. La cellule familiale devient un champ d’observation, car là où Perrault moralise, Laurent Gutmann analyse. Exploitant avec adresse la capacité suggestive de la forme dialoguée, il évoque avec finesse les relations de couple et les attentes projectives des parents. Il passe ainsi à la moulinette de l’absurde la question de l’éducation, promenant dans un univers fantasmé un héros pas si naïf qui ressortira de son parcours affranchi des manipulations et des fausses promesses des grands.

Le Petit Poucet de Laurent Gutmann a obtenu le prix du festival Momix 2013.

DISTRIBUTION

Cie La disparition des brumes matinales
Mise en scène Laurent Gutmann
Avec Jade Collinet, David Gouhier, Jean-Luc Orofino
Création costumes Axel Aust
Création lumières Gilles Gentner
Scénographie Laurent Gutmann et Matthieu Lorry-dupuy
Création son Madame Miniature
Direction de production, diffusion Emmanuel Magis
AnAhi

Crédit photo Pierre Grosbois

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93