Nulle part est un endroit
Conférence dansée / Jeudi 24 mars 20h30  / Théâtre Saragosse

La danseuse et chorégraphe Nach poursuit son parcours de collaboration avec la scène Espaces Pluriels. Après ses solos Cellule et Beloved Shadows, une série de performances, de rencontres et d’ateliers de transmission, elle revient chargée de toute l’énergie qui la caractérise, de la puissance de sa danse et de la générosité de son rapport à l’autre pour évoquer son parcours de krumpeuse et surtout la manière dont son identité s’est forgée dans la découverte de cette danse mais aussi dans la manière très singulière qu’elle a de la transcender. Nach rencontre le krump à l’âge de 22 ans devant l’Opéra de Lyon après avoir vu Rize, le film documentaire de David Lachapelle consacré à cette danse urbaine. La rue est sa première école. Elle forge ensuite sa danse au fil de rencontres, avec Heddy Maalem en 2012, qui détermine son désir de développer le krump au contact d’autres pratiques, avec Bintou Dembélé, avec Marcel Bozonnet, avec des arts traditionnels comme le kathakali et le flamenco ou plus récemment le butō. Ses références se trouvent aussi du côté de la photographie (Antoine d’Agata, Francesca Woodman…), de la poésie (Sony Labou Tansi…), des arts audiovisuels, du cinéma d’essai et des musiques expérimentales. À travers le prisme du krump, Nach fait le récit de la manière dont son corps traverse sensation, sincérité et imaginaire. Comment les voyages la fascinent et comment ils la façonnent. Comment les rencontres qui s’y produisent avec d’autres corps et d’autres pratiques (le Flamenco, le Butô…) la forgent et bâtissent son identité artistique.

En tournée dans le département des Pyrénées-Atlantiques, la conférence est également présentée à l’Hôtel du Département le 24 mars, à Monein le 25 mars et à Nay le 26 mars.

Chorégraphie et interprétation Nach / Crédits photos Thomas Bohl
PRODUCTION

Production Nach Van Van Dance company Soutien CND de Pantin et Espaces Pluriels scène conventionnée danse Pau. Nach est artiste associée aux Hivernales - CDCN d’Avignon, dans le cadre du dispositif soutenu par le Ministère de la Culture. Nach est compagnonne du CCN de La Rochelle cie Accrorap et du Lux Scène Nationale de Valence.

La danseuse et chorégraphe Nach poursuit son parcours de collaboration avec la scène Espaces Pluriels. Après ses solos Cellule et Beloved Shadows, une série de performances, de rencontres et d’ateliers de transmission, elle revient chargée de toute l’énergie qui la caractérise, de la puissance de sa danse et de la générosité de son rapport à l’autre pour évoquer son parcours de krumpeuse et surtout la manière dont son identité s’est forgée dans la découverte de cette danse mais aussi dans la manière très singulière qu’elle a de la transcender. Nach rencontre le krump à l’âge de 22 ans devant l’Opéra de Lyon après avoir vu Rize, le film documentaire de David Lachapelle consacré à cette danse urbaine. La rue est sa première école. Elle forge ensuite sa danse au fil de rencontres, avec Heddy Maalem en 2012, qui détermine son désir de développer le krump au contact d’autres pratiques, avec Bintou Dembélé, avec Marcel Bozonnet, avec des arts traditionnels comme le kathakali et le flamenco ou plus récemment le butō. Ses références se trouvent aussi du côté de la photographie (Antoine d’Agata, Francesca Woodman…), de la poésie (Sony Labou Tansi…), des arts audiovisuels, du cinéma d’essai et des musiques expérimentales. À travers le prisme du krump, Nach fait le récit de la manière dont son corps traverse sensation, sincérité et imaginaire. Comment les voyages la fascinent et comment ils la façonnent. Comment les rencontres qui s’y produisent avec d’autres corps et d’autres pratiques (le Flamenco, le Butô…) la forgent et bâtissent son identité artistique.

DISTRIBUTION

Chorégraphie et interprétation Nach / Crédits photos Thomas Bohl

   
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93