Lazare
RABAH ROBERT — TOUCHE
AILLEURS QUE LÀ OÙ TU ES NÉ
Théâtre mardi 04 mars 20h30 / Palais Beaumont
1h10 / TARIF C

L’auteur, metteur en scène et improvisateur Lazare, remarqué pour ses premiers spectacles Au pied du mur sans porte et Passé, je ne sais où qui revient, achève avec Rabah Robert son triptyque sur l’histoire d’une famille cisaillée entre l’Algérie et la France. La scène est pour Lazare un creuset où explorer sa mémoire familiale. Pour traiter de ce déchirement, de la prégnance de la mémoire, de la violence de la lutte, de la force des vivants, il a fondé en 2006 la compagnie Vita Nova, réunissant comédiens, musiciens et acrobates.

De spectacle en spectacle navigue un trio de personnages qui traverse tant bien que mal des bouleversements saisis avec un étonnement et une vitalité sans mesure : le fils, Libellule, la mère aimante et vacillante et le père, figure héroïque et manquante. Dans Rabah Robert, il est surtout question de la guerre d’indépendance, vécue depuis la France par cette famille immigrée qui vit avec ses morts. Le metteur en scène solde les comptes du passé sans oublier un présent qui vibre dans ce maelström chanté comme un oratorio aux voix multiples.

Acteurs à l’énergie fulgurante, mots jaillissants, décors réinventés à vue, trouvailles sonores électrisant l’ensemble... Rabah Robert brasse ses fragments poétiques comme une série de visions.

Compagnie Vita Nova
Texte et mise en scène Lazare
Avec Guillaume Allardi, Anne Baudoux, Benjamin Colin, Bianca Iannuzi, Julien Lacroix, Bénédicte Le Lamer, Mourad Musset, Giuseppe Molino, Yohann Pisiou
Scénographie, costumes, accessoires Marguerite Bordat
Direction musicale Benjamin Colin
Lumières Marie-Christine Soma
Chorégraphie et assistanat à la mise en scène Marion Faure
Conseil artistique Daniel Migairou
Construction du décor Olivier Berthel
Aide à la construction du décor Ateliers du Grand T
Direction de production, diffusion Emmanuel Magis - ANAHI
Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

Crédit photo Hélène Bozzi

L’auteur, metteur en scène et improvisateur Lazare, remarqué pour ses premiers spectacles Au pied du mur sans porte et Passé, je ne sais où qui revient, achève avec Rabah Robert son triptyque sur l’histoire d’une famille cisaillée entre l’Algérie et la France. La scène est pour Lazare un creuset où explorer sa mémoire familiale. Pour traiter de ce déchirement, de la prégnance de la mémoire, de la violence de la lutte, de la force des vivants, il a fondé en 2006 la compagnie Vita Nova, réunissant comédiens, musiciens et acrobates.

De spectacle en spectacle navigue un trio de personnages qui traverse tant bien que mal des bouleversements saisis avec un étonnement et une vitalité sans mesure : le fils, Libellule, la mère aimante et vacillante et le père, figure héroïque et manquante. Dans Rabah Robert, il est surtout question de la guerre d’indépendance, vécue depuis la France par cette famille immigrée qui vit avec ses morts. Le metteur en scène solde les comptes du passé sans oublier un présent qui vibre dans ce maelström chanté comme un oratorio aux voix multiples.

Acteurs à l’énergie fulgurante, mots jaillissants, décors réinventés à vue, trouvailles sonores électrisant l’ensemble... Rabah Robert brasse ses fragments poétiques comme une série de visions.

DISTRIBUTION

Compagnie Vita Nova
Texte et mise en scène Lazare
Avec Guillaume Allardi, Anne Baudoux, Benjamin Colin, Bianca Iannuzi, Julien Lacroix, Bénédicte Le Lamer, Mourad Musset, Giuseppe Molino, Yohann Pisiou
Scénographie, costumes, accessoires Marguerite Bordat
Direction musicale Benjamin Colin
Lumières Marie-Christine Soma
Chorégraphie et assistanat à la mise en scène Marion Faure
Conseil artistique Daniel Migairou
Construction du décor Olivier Berthel
Aide à la construction du décor Ateliers du Grand T
Direction de production, diffusion Emmanuel Magis - ANAHI
Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

Crédit photo Hélène Bozzi

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93