Thierry Malandain, chorégraphe et directeur du Ballet Biarritz présente et commente des vidéos de deux versions différentes de l’Après-midi d’un faune, celle de Nijinski, créée en 1912, et celle qu’il a lui-même chorégraphiée en 2001.
Inspiré d’un poème de Stéphane Mallarmé, l’Après-midi d’un Faune créé le 29 mai 1912 par Vaslav Nijinski sur la partition de Claude Debussy et dans une scénographie de Léon Baskt, retient l’anecdote suivante :
Un faune repose sur un rocher par un après-midi d’été. Paraissent des nymphes. L’une d’elle se laisse d’abord courtiser puis s’éloigne en laissant tomber un voile de soie. Le faune s’empare du voile, l’emporte sur son rocher et s’abandonne à lui comme dans un acte d’amour.
"En concevant cette oeuvre, Vaslav Nijinski marque un pas décisif dans l’histoire de la danse et s’illustre comme un précurseur. Esthétiquement, il est impossible d’en ignorer le caractère novateur." Thierry Malandain

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93