FRANÇOIS VERRET - COMPAGNIE FV
SANS RETOUR

MAR 16 OCT 20H30

Danse-cirque MARDI 16 OCTOBRE -> 20H30

Ouverture de saison
Le chorégraphe François Verret embarque le public pour un voyage Sans retour sur les traces de Moby Dick et du Capitaine Achab. Il transforme le plateau de danse en océan déchaîné dans lequel plongent sept interprètes, danseurs-acteurs et circassiens.

Ouverture de saison

Le chorégraphe François Verret embarque le public pour un voyage Sans retour sur les traces de Moby Dick et du Capitaine Achab. Il transforme le plateau de danse en océan déchaîné dans lequel plongent sept interprètes, danseurs-acteurs et circassiens, dont Mathurin Bolze, voltigeur surdoué et as du trampoline, et Dimitri Jourde, danseur et acrobate virtuose de Kubilaï Khan Investigations. La pièce s’ouvre sur la vision presque irréelle d’un homme jonglant avec l’espace, tentant de s’élever sur des planches de bois qui se dérobent. D’énormes ventilateurs - François Verret aux commandes - déclenchent sur scène une tempête, obligeant les danseurs à une lutte qui ne s’achèvera qu’à la fin du spectacle. La chanteuse Dorothée Ningabire Munyaneza, d’une imparable grâce, prête sa voix chaude et grave au poème The Fiery Hunt inspiré de Melville. Les objets qui figurent le navire, ventilateurs, projecteurs, planches de bois, rouleaux de tissus blancs, fils électriques, sont manipulés par les danseurs et le chorégraphe, rappelant que la scène est une affaire concrète. La partition sonore conçue par Alain Mahé offre un prodigieux concentré de musiques venues des Etats-Unis : rock, électro et folk rythmées, déluge bruitiste.

Cette pièce physique et visuelle témoigne du talent protéiforme de François Verret, qui n’a cessé ces vingt dernières années d’imaginer des univers singuliers.


Stagiaires costumes Gehane Sevellec, Laure Fonvieille / Construction et régie plateau Vincent Gadras, Stéphane Potiron / Administration Cie FV Christophe Piéderrière / Diffusion Damien Valette / Coordination Ambre Esso /// Remerciements à Jacques Gandemer, Nolwenn Goupil, Goury, Cécile Kretschmar, Zouzou Leyens, Jean Marc Ogier, Maurice Salem et au personnel du TNB /// Production déléguée TNB-Rennes / Co-production Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville-Paris, Opéra de Lille, L’apostrophe - SN de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, La Compagnie FV. / François Verret est artiste associé au Théâtre National de Bretagne et en résidence à L’apostrophe / Cie FV soutenue par la DRAC Ile-de-France, le ministère de la Culture et de la Communication et le CR Ile-de-France.

Zénith de Pau
Durée 1H10

Mise en scène François Verret / Chorégraphie et jeu Mathurin Bolze, Mitia Fedotenko, Marta Izquierdo Munoz, Dimitri Jourde, Angela Laurier, Line Tørmoen / Chant Dorothée Munyaneza / Textes tirés de The fiery hunt de Charles Olson, inspiré par la lecture de Moby Dick d’Herman Melville / Collaboration artistique Sylvie Blum / Coordination générale Marion Piry / Conception du dispositif lumières Christian Dubet / Ecriture lumière François Verret / Régie lumière Gwendal Malard / Partition sonore Alain Mahé / Conception dispositif son et enregistrements Céline Seignez, Alain Mahé / Régie son Céline Seignez / Stagiaire son Géraldine Foucault / Costumes Tifenn Morvan / Confection Tifenn Morvan, Martine Philippe

Ouverture de saison

Le chorégraphe François Verret embarque le public pour un voyage Sans retour sur les traces de Moby Dick et du Capitaine Achab. Il transforme le plateau de danse en océan déchaîné dans lequel plongent sept interprètes, danseurs-acteurs et circassiens, dont Mathurin Bolze, voltigeur surdoué et as du trampoline, et Dimitri Jourde, danseur et acrobate virtuose de Kubilaï Khan Investigations. La pièce s’ouvre sur la vision presque irréelle d’un homme jonglant avec l’espace, tentant de s’élever sur des planches de bois qui se dérobent. D’énormes ventilateurs - François Verret aux commandes - déclenchent sur scène une tempête, obligeant les danseurs à une lutte qui ne s’achèvera qu’à la fin du spectacle. La chanteuse Dorothée Ningabire Munyaneza, d’une imparable grâce, prête sa voix chaude et grave au poème The Fiery Hunt inspiré de Melville. Les objets qui figurent le navire, ventilateurs, projecteurs, planches de bois, rouleaux de tissus blancs, fils électriques, sont manipulés par les danseurs et le chorégraphe, rappelant que la scène est une affaire concrète. La partition sonore conçue par Alain Mahé offre un prodigieux concentré de musiques venues des Etats-Unis : rock, électro et folk rythmées, déluge bruitiste.

Cette pièce physique et visuelle témoigne du talent protéiforme de François Verret, qui n’a cessé ces vingt dernières années d’imaginer des univers singuliers.


Stagiaires costumes Gehane Sevellec, Laure Fonvieille / Construction et régie plateau Vincent Gadras, Stéphane Potiron / Administration Cie FV Christophe Piéderrière / Diffusion Damien Valette / Coordination Ambre Esso /// Remerciements à Jacques Gandemer, Nolwenn Goupil, Goury, Cécile Kretschmar, Zouzou Leyens, Jean Marc Ogier, Maurice Salem et au personnel du TNB /// Production déléguée TNB-Rennes / Co-production Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville-Paris, Opéra de Lille, L’apostrophe - SN de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, La Compagnie FV. / François Verret est artiste associé au Théâtre National de Bretagne et en résidence à L’apostrophe / Cie FV soutenue par la DRAC Ile-de-France, le ministère de la Culture et de la Communication et le CR Ile-de-France.

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93