COLLECTIF A.A.O.
I.GLU
Danse mardi 08 janvier 19h30 / Théâtre Saragosse
45 min / TARIF AGORA

À PARTIR DE 3 ANS
DE PART ET D’AUTRE PROPOSÉ PAR L’AGORA

L’Agora et Espaces Pluriels s’associent pour mettre en regard deux projets chorégraphiques singuliers à hauteur d’enfance (i.glu proposé par l’Agora et Horses proposé par Espaces Pluriels). Toujours porté par le désir du décloisonnement de la danse et le flottement des images, le Collectif a.a.O, compagnie de danse contemporaine et arts visuels implantée à Bordeaux depuis 2010, poursuit son aventure à l’échelle et à l’adresse du jeune public, déjà engagée dans ses précédentes pièces, Cargo et l’Archipel d’Ether. La création d’i.glu fait suite à la rencontre entre Carole Vergne et Hugo Dayot et un collectif de jardiniers œuvrant au développement du projet Jardins Respectueux. Leur collaboration émane d’une réflexion commune autour de la pédagogie des jardins. i.glu est un spectacle chorégraphique sensoriel où évoluent quatre protagonistes : un épouvantail, un hérisson, un alchimiste sonore et, enfin, un dôme posé dans un jardin numérique. Ce dernier est exploré comme le lieu d’une prolifération euphorique de la nature, comme un prétexte au surgissement de formes et de matières colorées, dessinées… Surface de projection et d’apparition de paysages, le dôme propose une expérience visuelle par le déploiement et le foisonnement du motif végétal. L’i.glu du collectif a.a.O. est un espace régénérant ludique et passionnant, à investir en famille.

http://www.collectifaao.fr/

Création 2018 • Imaginé et conçu par Carole Vergne & Hugo Dayot • Chorégraphie Carole Vergne • Film d’animation, images de synthèse et scénographie Carole Vergne & Hugo Dayot • Interprètes Stéphane Fratti , Hugo Dayot, Erik Baron • Création lumière Eric Blosse • Création son / musique live Erik Baron • Costumes & accessoire Thierry Grapotte • Pédagogie du jardin Rémi Marcotte & Jardins Respectueux • Complicité artistique Bastien Capela • Photos A. A. O

+ PRODUCTIONS

Production AAO - Am Angegebenem Ort • Co-production, soutien et accueil en résidence (en cours) Oara - Office Artistique Régional Nouvelle Aquitaine, IDDAC – agence culturelle de la Gironde, Lillico Jeune Public – Rennes, Carré/Colonnes scène cosmopolitaine Saint Médard en Jalles – Blanquefort, L’Agora – scène pour l’enfance et la jeunesse – Billère, Communauté d’agglomération Sud Pays Basque, Le Gallia Théâtre – Scène conventionnée d’intérêt général – Saintes, Scène de Territoire – Bressuire…

L’Agora et Espaces Pluriels s’associent pour mettre en regard deux projets chorégraphiques singuliers à hauteur d’enfance (i.glu proposé par l’Agora et Horses proposé par Espaces Pluriels). Toujours porté par le désir du décloisonnement de la danse et le flottement des images, le Collectif a.a.O, compagnie de danse contemporaine et arts visuels implantée à Bordeaux depuis 2010, poursuit son aventure à l’échelle et à l’adresse du jeune public, déjà engagée dans ses précédentes pièces, Cargo et l’Archipel d’Ether. La création d’i.glu fait suite à la rencontre entre Carole Vergne et Hugo Dayot et un collectif de jardiniers œuvrant au développement du projet Jardins Respectueux. Leur collaboration émane d’une réflexion commune autour de la pédagogie des jardins. i.glu est un spectacle chorégraphique sensoriel où évoluent quatre protagonistes : un épouvantail, un hérisson, un alchimiste sonore et, enfin, un dôme posé dans un jardin numérique. Ce dernier est exploré comme le lieu d’une prolifération euphorique de la nature, comme un prétexte au surgissement de formes et de matières colorées, dessinées… Surface de projection et d’apparition de paysages, le dôme propose une expérience visuelle par le déploiement et le foisonnement du motif végétal. L’i.glu du collectif a.a.O. est un espace régénérant ludique et passionnant, à investir en famille.

http://www.collectifaao.fr/

DISTRIBUTION

Création 2018 • Imaginé et conçu par Carole Vergne & Hugo Dayot • Chorégraphie Carole Vergne • Film d’animation, images de synthèse et scénographie Carole Vergne & Hugo Dayot • Interprètes Stéphane Fratti , Hugo Dayot, Erik Baron • Création lumière Eric Blosse • Création son / musique live Erik Baron • Costumes & accessoire Thierry Grapotte • Pédagogie du jardin Rémi Marcotte & Jardins Respectueux • Complicité artistique Bastien Capela • Photos A. A. O

+ PLUS D'INFOS
BIOGRAPHIE

LE COLLECTIF A.A.O

Carole Vergne, chorégraphe, artiste chorégraphique & multimédia, responsable artistique Hugo Dayot, artiste chorégraphique & multimédia, production, diffusion & communication

Le théâtre comme lieu de la sensation

Fondé en 2010 à Bordeaux, "collectif a.a.O" est une compagnie de danse contemporaine et d’arts visuels portée par la présence de trois figures Carole Vergne, Hugo Dayot et Pascale Garbaye. Ouvert, indiscipliné, agité par un désir d’évocation poétique, le collectif a.a.O élabore des créations soucieuses du décloisonnement du champ chorégraphique à partir des matériaux corps, espace, temps, image. Le projet de la compagnie est un projet collectif, c’est-à-dire multiple et contributif, dans la mesure où il entend nourrir et enrichir, se nourrir et s’enrichir des collaborations diverses auxquelles il fait appel ou répond. La compagnie s’engage régulièrement dans des actions de sensibilisations, fortement nourrie d’une vision émancipatrice de l’art et de ses pratiques. Depuis 2015, le collectif a.a.O entame une réflexion spécifique tournée vers l’enfance et le jeune public.


NOTES

I.Glu, le dôme

Sur le plateau, un dôme géodésique — l’i.glu. Lieu d’habitat dans un lieu habité : le jardin. Le tout recouvert d’une toile de ciel. Le jardin comme espace de prolifération euphorique de la nature, comme prétexte au surgissement de formes et de matières colorées, dessinées… le dôme comme surface de projection et d’apparition de paysages. L’i.glu, projet chorégraphique et sensoriel où évoluent quatre protagonistes : un épouvantail, un hérisson, un alchimiste sonore et enfin un dôme dans son jardin numérique. i.glu comme un lieu existentiel qui ouvre et engendre d’autres formes d’apprentissage par le déploiement et le foisonnement du motif végétal comme expérience visuelle. Investir l’espace d’un dôme d’une manière singulière comme espace régénérant ludique et passionnant. I.glu tel un écrin de fantaisies. Le jardin, par sa portée éducative conduit naturellement l’enfant vers la nature. Par un procédé très simple, les enfants (ou selon un groupe d’enfants désignés) dès leur entrée dans la salle de théâtre sont invités à venir sur le plateau planter une graine numérique (confiée dès leur arrivée au théâtre) au pied du dôme. Cette action, somme toute élémentaire — planter une graine avec son doigt — l’invite ainsi à être à la fois témoin et complice des agitations florales et dansantes futures. L’espace se fabrique ainsi sous leurs yeux. Un espace bouillonnant de possibles où peut advenir et se déployer toute une biodiversité. Le jardin prend une valeur artistique et ludique, un espace riche de créativité végétale. Le jardin numérique i.glu comme “expérience esthétique” (Pierre Bourdieu, L’Amour de l’art)

Danse & figures : l’épouvantail et le hérisson

L’épouvantail, comme figure populaire du pantin désarticulé et inanimé que l’on retrouve disséminé dans les champs, tantôt perchoir, tantôt repoussoir, ouvre un vaste territoire de recherche chorégraphique permettant de convoquer dans le geste et le mouvement dansé aussi bien la brise que la brisure, le relaché que la saisie… dans une mise en mouvement fait d’inertie, de syncope et d’animation. Le hérisson - une animalité emblématique des rapports que nous entretenons à la nature et à nos jardins - du lien opérant entre sauvage et culture… Craintif et solitaire, signifiant sa présence au jardinier par la discrétion des marques de son passage - précieuse absence pourtant bien inscrite dans les croyances et les folklores populaires - et qui à la manière de certaines plantes ou certains insectes procède face au danger par la mise en place d’un ensemble de mécanisme de défense et de parade ouvrant le corps et la danse à la tentation de la transformation et du camouflage. Élaboration du récit par l’image

À la suite de Cargo, le collectif a.a.O poursuit ses recherches d’un dialogue subtil et fécond entre image, danse et mouvement... Dès tout petit, l’enfant baigne - et de plus en plus - dans un environnement peuplé d’images et ceci avant même de savoir parler ou marcher. Qu’elles soient graphiques, photographiques, télévisuelles ou virtuelles ces images savent exercer une véritable emprise sur l’enfant et peuvent in fine atteindre et modifier son comportement, ses attitudes et ses modes de pensée, par ailleurs en pleine construction. En tant qu’artistes impliqués dans la création visuelle et ses modes de diffusion, et conscient de cet “envoûtement”, nous sommes attachés à accompagner l’enfant au discernement par la mise en jeu des mécanismes d’acquisition et ainsi contribuer à la construction de savoirs. Par la richesse de son contenu, l’image constitue un relais entre l’abstraction du mouvement et le projet narratif qui rend abordable la lecture du global. L’enfant a par conséquent le tracé, le geste et la mise en espace de la danse pour découvrir la danse contemporaine et il a l’image par le dessin d’animation et de synthèse pour aborder le projet graphique. Par un jeu d’inter-pénétration, le dessin peu donner le sens, là où la danse peut devenir une image, une pensée... des images pensées pour participer à l’éveil et au développement de ses capacités imaginatives. Avec i.glu nous souhaitons accompagner l’enfant à construire son propre récit et ainsi à cheminer dans son processus d’individualisation, dans sa prise de conscience de lui-même et des choses à partir des sollicitations de l’objet graphique et dansé.


PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93