« À l’attention de ceux qui vivent encore ».
Qu’a t-on à dire aux vivants qui ne puisse attendre ? Qu’auraient-ils à nous dire, les morts, à nous proférer, à nous confier, s’ils étaient, un instant, en capacité de venir nous parler à l’oreille ? Qu’est-ce qui subsiste de nous quand notre chair, irrémédiablement, se dégrade ? Comment faire œuvre de mémoire ? Comment laisser sa trace ?
Écrire pour le théâtre ou la danse suppose que l’on pense en termes d’oralité, de mouvements, de corps portant une parole ou/et d’une parole soutenant un corps. Grâce à divers exercices d’écriture et de plateau - improvisations dansées, moments d’écritures en lien avec celles-ci, « traduction » du mot, de la phrase, d’un récit par le corps et inversement, travail de chœur, etc. - nous éprouverons les rapports nécessaires qui existent et émergent entre les mots et les gestes.
Aucun niveau d’écriture n’est exigé, simplement le plaisir de déceler ensemble les échos entre la lettre et le mouvement.
Gilles Baron & Adrien Cornaggia

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93