Tiago Rodrigues
Antoine et Cléopâtre
Théâtre VENDREDI 10 & SAMEDI 11 JANVIER 20H30 / Théâtre Saragosse
1H20 / TARIF B

Profondément enraciné dans la tradition théâtrale collaborative, Tiago Rodrigues est un acteur majeur du renouveau théâtral portugais et de la scène internationale. Ses pièces excellent à manipuler documents et outils théâtraux, à marier la vie publique et l’intime, à défier notre perception des phénomènes sociaux ou historiques. Après le procès de Flaubert taillé sur mesure pour les comédiens de Bovary, pièce accueillie à Pau lors de la saison 16/17, le metteur en scène propose un précipité dramatique d’Antoine et Cléopâtre, histoire d’un amour impossible qui remonte aux origines de notre civilisation. Réduisant à l’essentiel la foisonnante tragédie de Shakespeare, il dialogue avec le texte à travers les corps et les voix de Sofia Dias et Vítor Roriz, deux jeunes chorégraphes portugais qui prêtent à la passion des deux amants mythiques leur propre complicité de couple. Plus qu’au contexte historique, Tiago Rodrigues s’attache à déceler les ressorts de la passion qui unit les deux amants. Les comédiens-danseurs chorégraphient phrases et gestes dans une incarnation à distance dont l’intensité est progressive. Leurs mains sculptent l’espace et le temps d’un amour perdu. Ils inspirent et expirent, s’aiment. Partant d’une mémoire de la pièce nourrie des écrits de Plutarque et de réminiscences du film de Mankiewicz, Tiago Rodrigues compose une partition physique et émotionnelle exigeante et radicale dont le chant obsessionnel évoque le présent absolu de la passion amoureuse.

Texte Tiago Rodrigues, avec des citations d’Antoine et Cléopâtre de William Shakespeare / Mise en scène Tiago Rodrigues / Avec Sofia Dias et Vítor Roriz / Scénographie Ângela Rocha / Costumes Ângela Rocha, Magda Bizarro / Création lumières Nuno Meira / Musique, extraits de la bande originale du film Cléopâtre (1963), composée par Alex North / Collaboration artistique Maria João Serrão, Thomas Walgrave / Construction du mobile Decor Galamba / Traduction en français Thomas Resendes / CRÉDITS PHOTOS MAGDA BIZARRO

+ PRODUCTIONS

Production exécutive pour la création originale Magda Bizarro, Rita Mendes / Production exécutive Rita Forjaz / Production Teatro Nacional D. Maria II (Lisbonne) après une création originale de la compagnie Mundo Perfeito / Coproduction Centro Cultural de Belém (Lisbonne), Centro Cultural Vila Flor (Guimarães), Festival Temps d’Images / Résidence artistique aux Teatro do Campo Alegre (Porto), Teatro Nacional de São João (Porto) et Alkantara (Lisbonne) / Remerciements à Ana Mónica, Ângela Rocha, Carlos Mendonça, Luísa Taveira, Manuela Santos, Rui Carvalho Homem, Salvador Santos, Bomba Suicida et Toninho Neto / Avec le soutien de Museu de Marinha (Lisbonne) / Spectacle créé le 4 décembre 2014 au Centro Cultural de Bélem (Lisbonne) – Version française créée le 22 mars 2016 à humain Trop humain – Centre Dramatique National de Montpellier

Profondément enraciné dans la tradition théâtrale collaborative, Tiago Rodrigues est un acteur majeur du renouveau théâtral portugais et de la scène internationale. Ses pièces excellent à manipuler documents et outils théâtraux, à marier la vie publique et l’intime, à défier notre perception des phénomènes sociaux ou historiques. Après le procès de Flaubert taillé sur mesure pour les comédiens de Bovary, pièce accueillie à Pau lors de la saison 16/17, le metteur en scène propose un précipité dramatique d’Antoine et Cléopâtre, histoire d’un amour impossible qui remonte aux origines de notre civilisation. Réduisant à l’essentiel la foisonnante tragédie de Shakespeare, il dialogue avec le texte à travers les corps et les voix de Sofia Dias et Vítor Roriz, deux jeunes chorégraphes portugais qui prêtent à la passion des deux amants mythiques leur propre complicité de couple. Plus qu’au contexte historique, Tiago Rodrigues s’attache à déceler les ressorts de la passion qui unit les deux amants. Les comédiens-danseurs chorégraphient phrases et gestes dans une incarnation à distance dont l’intensité est progressive. Leurs mains sculptent l’espace et le temps d’un amour perdu. Ils inspirent et expirent, s’aiment. Partant d’une mémoire de la pièce nourrie des écrits de Plutarque et de réminiscences du film de Mankiewicz, Tiago Rodrigues compose une partition physique et émotionnelle exigeante et radicale dont le chant obsessionnel évoque le présent absolu de la passion amoureuse.

DISTRIBUTION

Texte Tiago Rodrigues, avec des citations d’Antoine et Cléopâtre de William Shakespeare / Mise en scène Tiago Rodrigues / Avec Sofia Dias et Vítor Roriz / Scénographie Ângela Rocha / Costumes Ângela Rocha, Magda Bizarro / Création lumières Nuno Meira / Musique, extraits de la bande originale du film Cléopâtre (1963), composée par Alex North / Collaboration artistique Maria João Serrão, Thomas Walgrave / Construction du mobile Decor Galamba / Traduction en français Thomas Resendes / CRÉDITS PHOTOS MAGDA BIZARRO

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93