Jean-claude Gallotta
Groupe Emile Dubois
DES GENS QUI DANSENT

Mardi 07 novembre

Danse Mardi 07 novembre | 21H

Jean-Claude Gallotta est un chorégraphe incontournable, un génial raconteur d’histoires qui donne la parole aux gens et réalise avec sa dernière création un pur concentré d’humanité. Des Gens qui dansent est une fluide transposition de la vie à la scène. Un spectacle pour tous ceux qui aiment la danse ou ceux, tout simplement, qui aiment la vie.

Jean-Claude Gallotta est un chorégraphe incontournable, un génial raconteur d’histoires qui donne la parole aux gens et réalise avec sa dernière création un pur concentré d’humanité.

Des Gens qui dansent est une fluide transposition de la vie à la scène. Un spectacle pour tous ceux qui aiment la danse ou ceux, tout simplement, qui aiment la vie. Les personnages abondent et se croisent dans cette pièce sans artifice  : une mère et sa fille, un vieil écrivain mourant, un homme venu de nulle part, un petit chaperon rouge, quelques loups, un couple sur le pont, une danseuse sur talons hauts, deux barytons joyeux, deux amants d’ailleurs... Jean-Claude Gallotta agence la vie plus qu’il ne la chorégraphie. Ceux qui sont sur scène portent le même nom qu’à la ville. Peut-être ont-ils les mêmes vêtements. Ils vibrent en tout cas des mêmes joies et des mêmes angoisses. Ils sont pleins de la même énergie, de la même poésie. Si la plupart d’entre eux sont des danseurs - de grands danseurs -, ils ne sont pas là pour faire étalage de leur virtuosité, ni de leurs muscles, ni de leurs chairs. Entre frictions et fiction, ces figures évoquent des histoires comme les nôtres ou entraperçues dans la vie des autres. Le spectacle met en scène dix interprètes d’âges différents, hommes et femmes, qui s’entrelacent par duos passionnés, trios tendres et quatuors insolites. Sans contrainte et sans ruse, le chorégraphe, présent lui-même sur le plateau, mêle les genres avec naturel et générosité.

« Il s’agit d’un entrelacement entre moments choraux et d’autres plus intimes, un enchaînement de courtes histoires, belles et désespérées parfois, voire drôles. Des chroniques. »
JEAN-CLAUDE GALLOTTA


Création 14 au 25 mars 2006 à la MC2, Maison de la culture de Grenoble.
Production CCN de Grenoble, Théâtre National de Chaillot Avec le soutien de la MC2, Maison de la Culture de Grenoble.
Le Centre Chorégraphique National de Grenoble est soutenu par la Drac Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble, le Conseil Général de l’Isère et la Région Rhône-Alpes.

Zénith de Pau
Durée : 1h15

Centre Chorégraphique National de Grenoble Chorégraphie Jean-Claude Gallotta Assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz Dramaturgie Claude-Henri Buffard Musique Strigall Lumières Marie-Christine Soma Costumes Jacques Schiotto assisté de Marion Mercier Répétiteurs Mathilde Altaraz, Darrell Davis Interprètes Françoise Bal-Goetz, Camille Cau, Darrell Davis, Christophe Delachaux, Jean-Claude Gallotta, Benjamin Houal, Martin Kravitz, Cécile Renard, Thierry Verger, Loriane Wagner, Béatrice Warrand Régie lumières Frédéric Willhelm Régie son Antoine Strippoli Régie costumes Marion Mercier

Jean-Claude Gallotta est un chorégraphe incontournable, un génial raconteur d’histoires qui donne la parole aux gens et réalise avec sa dernière création un pur concentré d’humanité.

Des Gens qui dansent est une fluide transposition de la vie à la scène. Un spectacle pour tous ceux qui aiment la danse ou ceux, tout simplement, qui aiment la vie. Les personnages abondent et se croisent dans cette pièce sans artifice  : une mère et sa fille, un vieil écrivain mourant, un homme venu de nulle part, un petit chaperon rouge, quelques loups, un couple sur le pont, une danseuse sur talons hauts, deux barytons joyeux, deux amants d’ailleurs... Jean-Claude Gallotta agence la vie plus qu’il ne la chorégraphie. Ceux qui sont sur scène portent le même nom qu’à la ville. Peut-être ont-ils les mêmes vêtements. Ils vibrent en tout cas des mêmes joies et des mêmes angoisses. Ils sont pleins de la même énergie, de la même poésie. Si la plupart d’entre eux sont des danseurs - de grands danseurs -, ils ne sont pas là pour faire étalage de leur virtuosité, ni de leurs muscles, ni de leurs chairs. Entre frictions et fiction, ces figures évoquent des histoires comme les nôtres ou entraperçues dans la vie des autres. Le spectacle met en scène dix interprètes d’âges différents, hommes et femmes, qui s’entrelacent par duos passionnés, trios tendres et quatuors insolites. Sans contrainte et sans ruse, le chorégraphe, présent lui-même sur le plateau, mêle les genres avec naturel et générosité.

« Il s’agit d’un entrelacement entre moments choraux et d’autres plus intimes, un enchaînement de courtes histoires, belles et désespérées parfois, voire drôles. Des chroniques. »
JEAN-CLAUDE GALLOTTA


Création 14 au 25 mars 2006 à la MC2, Maison de la culture de Grenoble.
Production CCN de Grenoble, Théâtre National de Chaillot Avec le soutien de la MC2, Maison de la Culture de Grenoble.
Le Centre Chorégraphique National de Grenoble est soutenu par la Drac Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble, le Conseil Général de l’Isère et la Région Rhône-Alpes.

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93