CECILIA BENGOLEA
FRANÇOIS CHAIGNAUD
DUB LOVE
Danse jeudi 05.11.15 20h30 / Théâtre Saragosse
1h00 / TARIF B

Ouvrir le champ de la danse à la diversité de ses langages et explorer toutes les possibilités du mouvement, tel est l’enjeu de la démarche de Cecilia Bengolea et François Chaignaud. Interprètes chez Alain Buffard, Boris Charmatz ou encore Mathilde Monnier, ils ont traversé l’esthétique de la non-danse avant de s’en affranchir au profit d’un langage plus expressif. Dans Dub Love, c’est la technique classique des pointes, fétiche de la danse occidentale, qui est confrontée à la musique jamaïcaine et associée, entre autres, à la pratique de danses urbaines expressives comme le dance hall. Les deux chorégraphes créent ainsi une tension, une friction, en alliant les pointes à l’impact physique et à la puissance fédératrice du dub jamaïcain par le biais de la musique enjouée et solaire du DJ réunionnais High Elements. Utilisés pour défier la gravité et inventer un corps immatériel, les chaussons de pointe sont ici un outil fascinant, générateur de vitesses, de hauteurs, d’équilibres, de déséquilibres, autant qu’une arme de résistance pour confronter le plaisir de danser au défi de la douleur.

« Une pure dépense corporelle où la beauté et l’effort se conjuguent pour irriguer des mouvements renversants qui envoient valdinguer des codes d’autant mieux intégrés qu’ils les déjouent et les dévient de leur contexte habituel pour les réinventer à mesure que la musique déferle dans l’espace. » FABIENNE ARVERS, LES INROCKUPTIBLES, NOV 2013.

CONCEPTION CECILIA BENGOLEA, EN COLLABORATION AVEC FRANÇOIS CHAIGNAUD ET ANA PI.
COLLABORATION CHORÉGRAPHIQUE HIP-HOP ANGE KOUÉ
INTERPRÉTATION CECILIA BENGOLEA, FRANÇOIS CHAIGNAUD ET ALEX MUGLER
MC SUR SCÈNE DJ MATDTSOUND
MUSIQUE DJ HIGH ELEMENTS
ADMINISTRATION / PRODUCTION GARANCE ROGGERO – LESLIE PERRIN
DIFFUSION SARAH DE GANCK / ART HAPPENS

CRÉDIT PHOTO LAURENT PHILIPPE

Production déléguée Vlovajob Pru / Coproduction La Ménagerie de Verre (Paris), Maison de la Culture d’Amiens - Centre de création et de production, SZENE Salzburg, Direct Marketing. / Vlovajob Pru est subventionnée par la DRAC Rhône Alpes et reçoit l’aide de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger. / Ce projet a été soutenu par le réseau APAP-Performing Europe, financé par la Commission Européenne- programme Culture. / Cecilia Bengolea et François Chaignaud sont en résidence longue au CDC - L’Echangeur Picardie (2014-2015-2016). / Remerciements à ImPulsTanz et à Karl Regensburger…

Ouvrir le champ de la danse à la diversité de ses langages et explorer toutes les possibilités du mouvement, tel est l’enjeu de la démarche de Cecilia Bengolea et François Chaignaud. Interprètes chez Alain Buffard, Boris Charmatz ou encore Mathilde Monnier, ils ont traversé l’esthétique de la non-danse avant de s’en affranchir au profit d’un langage plus expressif. Dans Dub Love, c’est la technique classique des pointes, fétiche de la danse occidentale, qui est confrontée à la musique jamaïcaine et associée, entre autres, à la pratique de danses urbaines expressives comme le dance hall. Les deux chorégraphes créent ainsi une tension, une friction, en alliant les pointes à l’impact physique et à la puissance fédératrice du dub jamaïcain par le biais de la musique enjouée et solaire du DJ réunionnais High Elements. Utilisés pour défier la gravité et inventer un corps immatériel, les chaussons de pointe sont ici un outil fascinant, générateur de vitesses, de hauteurs, d’équilibres, de déséquilibres, autant qu’une arme de résistance pour confronter le plaisir de danser au défi de la douleur.

« Une pure dépense corporelle où la beauté et l’effort se conjuguent pour irriguer des mouvements renversants qui envoient valdinguer des codes d’autant mieux intégrés qu’ils les déjouent et les dévient de leur contexte habituel pour les réinventer à mesure que la musique déferle dans l’espace. » FABIENNE ARVERS, LES INROCKUPTIBLES, NOV 2013.

DISTRIBUTION

CONCEPTION CECILIA BENGOLEA, EN COLLABORATION AVEC FRANÇOIS CHAIGNAUD ET ANA PI.
COLLABORATION CHORÉGRAPHIQUE HIP-HOP ANGE KOUÉ
INTERPRÉTATION CECILIA BENGOLEA, FRANÇOIS CHAIGNAUD ET ALEX MUGLER
MC SUR SCÈNE DJ MATDTSOUND
MUSIQUE DJ HIGH ELEMENTS
ADMINISTRATION / PRODUCTION GARANCE ROGGERO – LESLIE PERRIN
DIFFUSION SARAH DE GANCK / ART HAPPENS

CRÉDIT PHOTO LAURENT PHILIPPE

Production déléguée Vlovajob Pru / Coproduction La Ménagerie de Verre (Paris), Maison de la Culture d’Amiens - Centre de création et de production, SZENE Salzburg, Direct Marketing. / Vlovajob Pru est subventionnée par la DRAC Rhône Alpes et reçoit l’aide de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger. / Ce projet a été soutenu par le réseau APAP-Performing Europe, financé par la Commission Européenne- programme Culture. / Cecilia Bengolea et François Chaignaud sont en résidence longue au CDC - L’Echangeur Picardie (2014-2015-2016). / Remerciements à ImPulsTanz et à Karl Regensburger…

Conférence pieds et pointes liés, les multiples facettes des pointes / FLORENCE POUDRU
jeudi 05.11.15 18h30 / Conservatoire, chapelle des réparatrices

Espaces Pluriels et le Conservatoire à Rayonnement Départemental de l’Agglomération Pau-Pyrénées s’associent pour décliner en deux conférences une approche historique de la danse, du ballet classique à la danse contemporaine.
Symbole de l’élévation associé à l’esthétique du ballet romantique, les pointes sont devenues l’une des caractéristiques techniques de la danse classique, rejetées par la danse moderne qui, au XXe siècle, a valorisé la densité charnelle du corps dansant. Certains chorégraphes de la danse contemporaine s’en saisissent : désir de précarité, détournement amusé ou défi ?
Historienne, auteur de plusieurs ouvrages, chercheuse associée à l’Université Lyon 2, Florence Poudru enseigne notamment au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

EN COLLABORATION AVEC LE CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT DÉPARTEMENTAL DE L’AGGLOMÉRATION PAU-PYRÉNÉES.

ENTRÉE LIBRE

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93