Lia Rodrigues
Fúria
Danse MARDI 11 FÉVRIER 20H30 / Théâtre Saragosse
1H10 / TARIF B

La chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues partage avec Maguy Marin, auprès de qui elle a débuté en Europe dans les années 1980, la vision d’un art en prise directe sur le monde. Cet engagement, qui s’est traduit par un travail artistique dans l’une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro, transparaît dans sa dernière création, Fúria. La chorégraphe y crée un spectacle-monde, un monde haché par une multitude de questions sans réponse, traversé de sombres et fulgurantes images, de contrastes et de paradoxes.

Un monde de bruit et de furie qui serait pour la chorégraphe et ses neufs danseurs une métaphore du Brésil d’aujourd’hui, avec sa pauvreté extrême, son racisme endémique et une violence permanente. Couverts d’oripeaux ou nus, les danseurs émergent d’un grand déversoir de tissus et d’objets en déshérence. Ils se relèvent, dansent et marchent comme dans un carnaval baroque rythmé par les percussions répétitives de chants traditionnels kanaks. Entre rituel et tableaux vivants, empruntant à la peinture classique aussi bien qu’aux images d’actualités, les corps exaltent la jouissance et le grotesque, traversés par les relations de force qui travaillent la société brésilienne contemporaine. Lia Rodrigues parvient à extraire de cette procession furieuse et désarticulée une sensualité féroce et une puissance expressive qui laissent sans voix. Fúria est une danse de résistance d’une énergie intense et d’une beauté convulsive.

Création Lia Rodrigues / Assistante à la création Amalia Lima / Dramaturgie Silvia Soter / Collaboration artistique et images Sammi Landweer / Création lumières Nicolas Boudier / Régie générale Magali Foubert / Administration, diffusion Thérèse Barbanel, Colette de Turville / Musique morceaux de chants traditionnels et de danses des Kanaks de Nouvelle-Calédonie / Dansé et créé en étroite collaboration avec Leonardo Nunes, Felipe Vian, Clara Cavalcante, Carolina Repetto, Valentina Fittipaldi, Andrey Silva, Karoll Silva, Larissa Lima, Ricardo Xavier / Remerciements Zeca Assumpçao, Inês Assumpçao, Alexandre Seabra, Mendel / CRÉDITS PHOTOS SAMI LANDWEER

+ PRODUCTIONS

Production Chaillot – Théâtre national de la Danse / Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings, le Festival d’Automne, le Centquatre Paris, le MA scène nationale, Pays de Montbéliard, le Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt am Main, dans le cadre du festival Frankfurter Position 2019 – une initiative du BHF-Bank-Stiftung, le Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles), le Teatro Municipal do Porto — Festival DDD – Dias da Dança, Theater Freiburg (Allemagne), Les Hivernales- CDNC, Muffatwerk München, Lia Rodrigues Companhia de Danças et le soutien de Redes da Maré e Centro de Artes da Maré / Lia Rodrigues est artiste associée à Chaillot-Théâtre national de la Danse et au Centquatre Paris

La chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues partage avec Maguy Marin, auprès de qui elle a débuté en Europe dans les années 1980, la vision d’un art en prise directe sur le monde. Cet engagement, qui s’est traduit par un travail artistique dans l’une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro, transparaît dans sa dernière création, Fúria. La chorégraphe y crée un spectacle-monde, un monde haché par une multitude de questions sans réponse, traversé de sombres et fulgurantes images, de contrastes et de paradoxes.

Un monde de bruit et de furie qui serait pour la chorégraphe et ses neufs danseurs une métaphore du Brésil d’aujourd’hui, avec sa pauvreté extrême, son racisme endémique et une violence permanente. Couverts d’oripeaux ou nus, les danseurs émergent d’un grand déversoir de tissus et d’objets en déshérence. Ils se relèvent, dansent et marchent comme dans un carnaval baroque rythmé par les percussions répétitives de chants traditionnels kanaks. Entre rituel et tableaux vivants, empruntant à la peinture classique aussi bien qu’aux images d’actualités, les corps exaltent la jouissance et le grotesque, traversés par les relations de force qui travaillent la société brésilienne contemporaine. Lia Rodrigues parvient à extraire de cette procession furieuse et désarticulée une sensualité féroce et une puissance expressive qui laissent sans voix. Fúria est une danse de résistance d’une énergie intense et d’une beauté convulsive.

DISTRIBUTION

Création Lia Rodrigues / Assistante à la création Amalia Lima / Dramaturgie Silvia Soter / Collaboration artistique et images Sammi Landweer / Création lumières Nicolas Boudier / Régie générale Magali Foubert / Administration, diffusion Thérèse Barbanel, Colette de Turville / Musique morceaux de chants traditionnels et de danses des Kanaks de Nouvelle-Calédonie / Dansé et créé en étroite collaboration avec Leonardo Nunes, Felipe Vian, Clara Cavalcante, Carolina Repetto, Valentina Fittipaldi, Andrey Silva, Karoll Silva, Larissa Lima, Ricardo Xavier / Remerciements Zeca Assumpçao, Inês Assumpçao, Alexandre Seabra, Mendel / CRÉDITS PHOTOS SAMI LANDWEER

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93