Gallotta / Gainsbourg / Bashung
CCN de Grenoble
L’homme à tête de chou

mer 30 mars 20h30
Zénith de Pau

Danse mercredi 30 mars ->20h30

Zénith de Pau
Jean-Claude Gallotta, directeur du Centre chorégraphique national de Grenoble, réunit Serge Gainsbourg et Alain Bashung pour un opéra rock créé en hommage aux deux musiciens.

Jean-Claude Gallotta, directeur du Centre chorégraphique national de Grenoble, réunit Serge Gainsbourg et Alain Bashung pour un opéra rock créé en hommage aux deux musiciens.

Oeuvre culte de Gainsbourg écrite en 1976, L’homme à tête de chou est un album qui parle d’amour, de beauté et de laideur à travers les aventures d’un quadragénaire amoureux de Marilou, une shampouineuse délurée. Des trente-deux minutes du disque, Jean-Claude Gallotta a fait un ballet d’une heure dix en douze tableaux. Les quatorze interprètes dansent la violence, le désir et l’absence.

La création chorégraphique de L’homme à tête de chou permet de réécouter la somptueuse voix d’Alain Bashung qui avait enregistré ses réinterprétations des titres de Gainsbourg sur une bande son devenue la matrice du spectacle. Jusqu’à la fin de sa vie, il a donné aux techniciens et au chorégraphe les indications pour la création de la partition finale. Jean-Claude Gallotta s’est emparé de cette oeuvre unique et posthume, troublante et pleine d’émotions, portée par l’esprit de Gainsbourg et de Bashung, deux « auteurs-rockeurs », tourmentés, sombres, mais aussi ironiques, élégants, aimant l’amour et la vie.

En partenariat avec les ACP

Tarif A
Zénith de Pau
Durée 1H15

Chorégraphie Jean-Claude Gallotta / Paroles et musiques originales Serge Gainsbourg / Version enregistrée pour ce spectacle par Alain Bashung / Orchestrations, musiques additionnelles, coréalisation Denis Clavaizolle / Interprétation (distribution en cours) Simon Bailly, Adrien Boissonnet, Sylvain Decloitre, Hajiba Fahmy, Ximena Figueroa, Ibrahim Guétissi, Yannick Hugron, Cécile Renard, Eléa Robin, Thierry Verger, Loriane Wagner, Béatrice Warrand, Thalia Ziliotis / Assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz / Dramaturgie Claude-Henri Buffard / Mixage et coréalisation Jean Lamoot / Costumes Jacques Schiotto et Marion Mercier assistée d’Anne Jonathan

Jean-Claude Gallotta, directeur du Centre chorégraphique national de Grenoble, réunit Serge Gainsbourg et Alain Bashung pour un opéra rock créé en hommage aux deux musiciens.

Oeuvre culte de Gainsbourg écrite en 1976, L’homme à tête de chou est un album qui parle d’amour, de beauté et de laideur à travers les aventures d’un quadragénaire amoureux de Marilou, une shampouineuse délurée. Des trente-deux minutes du disque, Jean-Claude Gallotta a fait un ballet d’une heure dix en douze tableaux. Les quatorze interprètes dansent la violence, le désir et l’absence.

La création chorégraphique de L’homme à tête de chou permet de réécouter la somptueuse voix d’Alain Bashung qui avait enregistré ses réinterprétations des titres de Gainsbourg sur une bande son devenue la matrice du spectacle. Jusqu’à la fin de sa vie, il a donné aux techniciens et au chorégraphe les indications pour la création de la partition finale. Jean-Claude Gallotta s’est emparé de cette oeuvre unique et posthume, troublante et pleine d’émotions, portée par l’esprit de Gainsbourg et de Bashung, deux « auteurs-rockeurs », tourmentés, sombres, mais aussi ironiques, élégants, aimant l’amour et la vie.

En partenariat avec les ACP

DISTRIBUTION

Chorégraphie Jean-Claude Gallotta / Paroles et musiques originales Serge Gainsbourg / Version enregistrée pour ce spectacle par Alain Bashung / Orchestrations, musiques additionnelles, coréalisation Denis Clavaizolle / Interprétation (distribution en cours) Simon Bailly, Adrien Boissonnet, Sylvain Decloitre, Hajiba Fahmy, Ximena Figueroa, Ibrahim Guétissi, Yannick Hugron, Cécile Renard, Eléa Robin, Thierry Verger, Loriane Wagner, Béatrice Warrand, Thalia Ziliotis / Assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz / Dramaturgie Claude-Henri Buffard / Mixage et coréalisation Jean Lamoot / Costumes Jacques Schiotto et Marion Mercier assistée d’Anne Jonathan

PARTAGER     

Jean-Claude Gallotta convoque Serge Gainsbourg et Alain Bashung pour un opéra rock créé en hommage aux deux musiciens.. Les quatorze interprètes de la pièce dansent la violence, le désir et l’absence dans un ballet en douze tableaux, sensuel à l’extrême.

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93