Stefan Kaegi (Rimini Protokoll) / Thomas Melle
La Vallée de l’étrange
Théâtre / MERCREDI 07 & JEUDI 08 AVRIL 20H30  / Théâtre Saragosse
1H00 / TARIF B

Le metteur en scène suisse Stefan Kaegi, du collectif Rimini Protokoll, signe un spectacle déroutant qui interroge la frontière entre humanité et technologie et superpose réalité et fiction de manière inextricable. Pour ce nouveau spectacle, il met en scène le double robotique de l’écrivain allemand Thomas Melle, auteur du texte représenté. Dense, le propos déroule des fils thématiques multiples qui amorcent une réflexion sur la mécanisation de l’humain et l’humanisation de la machine, à travers le motif récurrent du dédoublement. Lorsque la ressemblance est trop grande, le doute et le malaise s’immiscent, produisant ce que les roboticiens japonais appellent la « vallée de l’étrange ». C’est de cette étrangeté que relève justement la rencontre théâtrale et fictionnelle entre Thomas Melle et ses lecteurs. Cette rencontre prend appui sur deux biographies croisées : celle du célèbre mathématicien anglais Alan Turring, pionnier de l’intelligence artificielle, et celle de Thomas Melle lui-même, écrivain dépressif qui souffre d’un dysfonctionnement relationnel. Partant du problème de l’instabilité et de la perte de contrôle, l’humanoïde nous présente sa conception de la relation humaine, conviant le public à une expérience singulière et troublante. Habitué des dispositifs immersifs, Stefan Kaegi nous place finalement face à nous-mêmes : « Le sujet de cette conférence, ce n’est pas moi, c’est vous », prévient le robot-acteur.

En version française

Texte Thomas Melle, Stefan Kaegi / Conception, mise en scène Stefan Kaegi / Corps Thomas Melle / Scénographie Eva-Maria Bauer / Animation du robot Chris Creatures Filmeffects GmbH / Réalisation de la tête en silicone Tommy Opatz / Vidéo Mikko Gaestel / Musique Niki Neecke / Lumière Michael Pohorsky / Dramaturgie Martin Valdés-Stauber / Experts Prof. Raúl Rojas, Enno Park / Crédits photo Rimini Protokoll
PRODUCTION

Production Münchner Kammerspiele. Coproduction Temporada Alta - Festival de Tardor de Catalunya, Berliner Festspiele Immersion, Impresario Feodor Elutine, Spring Performing Arts Festival, FOG Triennale del arte Milano, Donaufestival. Droits Rowohlt Theater Verlag, Reinbek bei Hamburg. Création de la version française LaB E23, programme Interreg France- Suisse 2014-2020 bénéficiant d’un soutien financier du FEDER. Création 2018. Création de la version française à Vidy mero23Prod.

Le metteur en scène suisse Stefan Kaegi, du collectif Rimini Protokoll, signe un spectacle déroutant qui interroge la frontière entre humanité et technologie et superpose réalité et fiction de manière inextricable. Pour ce nouveau spectacle, il met en scène le double robotique de l’écrivain allemand Thomas Melle, auteur du texte représenté. Dense, le propos déroule des fils thématiques multiples qui amorcent une réflexion sur la mécanisation de l’humain et l’humanisation de la machine, à travers le motif récurrent du dédoublement. Lorsque la ressemblance est trop grande, le doute et le malaise s’immiscent, produisant ce que les roboticiens japonais appellent la « vallée de l’étrange ». C’est de cette étrangeté que relève justement la rencontre théâtrale et fictionnelle entre Thomas Melle et ses lecteurs. Cette rencontre prend appui sur deux biographies croisées : celle du célèbre mathématicien anglais Alan Turring, pionnier de l’intelligence artificielle, et celle de Thomas Melle lui-même, écrivain dépressif qui souffre d’un dysfonctionnement relationnel. Partant du problème de l’instabilité et de la perte de contrôle, l’humanoïde nous présente sa conception de la relation humaine, conviant le public à une expérience singulière et troublante. Habitué des dispositifs immersifs, Stefan Kaegi nous place finalement face à nous-mêmes : « Le sujet de cette conférence, ce n’est pas moi, c’est vous », prévient le robot-acteur.

DISTRIBUTION

Texte Thomas Melle, Stefan Kaegi / Conception, mise en scène Stefan Kaegi / Corps Thomas Melle / Scénographie Eva-Maria Bauer / Animation du robot Chris Creatures Filmeffects GmbH / Réalisation de la tête en silicone Tommy Opatz / Vidéo Mikko Gaestel / Musique Niki Neecke / Lumière Michael Pohorsky / Dramaturgie Martin Valdés-Stauber / Experts Prof. Raúl Rojas, Enno Park / Crédits photo Rimini Protokoll

 
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93