MARION SIÉFERT
LE GRAND SOMMEIL
Théâtre jeudi 07 & vendredi 08 février 20h30 / Théâtre Saragosse
1h00 / TARIF C

La jeune auteure, dramaturge et performeuse Marion Siéfert crée avec son second spectacle Le Grand Sommeil un solo saisissant sur les représentations dissonantes de l’enfance. Initialement construit sous la forme d’un duo entre une adulte (Helena) et une enfant de onze ans (Jeanne), la pièce tire sa force d’une absence. Après six mois de répétitions, la participation de Jeanne a été compromise par la pesanteur des procédures – médicales et juridiques – visant l’implication de l’enfant dans le spectacle. Devenu solo, ce dernier rassemble deux êtres en une seule et même figure, sorte de vampire hybride qui fait voler en éclat les représentations convenues de l’enfance et laisse affleurer le fantasme, l’insolence, le plaisir et le jeu. Le corps de la comédienne et danseuse Helena de Laurens, lui-même aimanté par celui de l’artiste expressionniste allemande Valeska Gert, est le reflet de ce couplage : corps monstrueux et burlesque où la grimace vient percer et inquiéter les imaginaires. La pièce écrite par Marion Siéfert reste fidèle au rapport au langage de Jeanne, fait de digressions, de sauts illogiques, d’imitations, de brutales ruptures et d’explosions d’énergie. Le texte part de la confession d’une enfant pour plonger dans son imaginaire, dans le monde nocturne de ses rêves et dans la réalisation de ses délires. Les effets de distorsions œuvrent à merveille pour semer le trouble. L’intelligence et la radiance de l’enfance, quant à eux, nous ravissent.

Conception, texte et mise en scène par Marion Siéfert • Collaboration artistique, chorégraphie et interprétation Helena de Laurens • Avec la participation de Jeanne • Scénographie et assistanat à la mise en scène Marine Brosse Lumière Marie-Sol Kim, Juliette Romens • Création sonore Johannes Van Bebber • Costumes Valentine Solé • Photos Matthieu Bareyre

+ PRODUCTIONS

Production Ziferte • Production déléguée La Commune CDN d’Aubervilliers • Avec le soutien du Studio Naxos (Francfort), du Théâtre Nanterre-Amandiers, de la Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab, du Centquatre dans le cadre de la résidence d’essai, du CND – mise à disposition de studio, de la Briqueterie – CDC du Val de Marne, du Kulturamt Frankfurt, de la Hessische Theaterakademie, du Kulturamt Gießen, de la Gießener Hochschule Gesellschaft, de l’Asta der Justus Liebig Universität Gießen, de l’Université Paris Nanterre, de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse et de la mairie de Chevaline

La jeune auteure, dramaturge et performeuse Marion Siéfert crée avec son second spectacle Le Grand Sommeil un solo saisissant sur les représentations dissonantes de l’enfance. Initialement construit sous la forme d’un duo entre une adulte (Helena) et une enfant de onze ans (Jeanne), la pièce tire sa force d’une absence. Après six mois de répétitions, la participation de Jeanne a été compromise par la pesanteur des procédures – médicales et juridiques – visant l’implication de l’enfant dans le spectacle. Devenu solo, ce dernier rassemble deux êtres en une seule et même figure, sorte de vampire hybride qui fait voler en éclat les représentations convenues de l’enfance et laisse affleurer le fantasme, l’insolence, le plaisir et le jeu. Le corps de la comédienne et danseuse Helena de Laurens, lui-même aimanté par celui de l’artiste expressionniste allemande Valeska Gert, est le reflet de ce couplage : corps monstrueux et burlesque où la grimace vient percer et inquiéter les imaginaires. La pièce écrite par Marion Siéfert reste fidèle au rapport au langage de Jeanne, fait de digressions, de sauts illogiques, d’imitations, de brutales ruptures et d’explosions d’énergie. Le texte part de la confession d’une enfant pour plonger dans son imaginaire, dans le monde nocturne de ses rêves et dans la réalisation de ses délires. Les effets de distorsions œuvrent à merveille pour semer le trouble. L’intelligence et la radiance de l’enfance, quant à eux, nous ravissent.

DISTRIBUTION

Conception, texte et mise en scène par Marion Siéfert • Collaboration artistique, chorégraphie et interprétation Helena de Laurens • Avec la participation de Jeanne • Scénographie et assistanat à la mise en scène Marine Brosse Lumière Marie-Sol Kim, Juliette Romens • Création sonore Johannes Van Bebber • Costumes Valentine Solé • Photos Matthieu Bareyre

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93