COLLECTIF PETIT TRAVERS
LE PARTI PRIS DES CHOSES

Mardi 03 avril

Danse-cirque MARDI 03 AVRIL | 20H

A voir en famille
Le Parti pris des choses transporte le public dans un univers burlesque, sensible et poétique. Un projet qui dépasse les codes et les formes convenues pour travailler une matière riche en rythme, en couleur et en énergie.

A voir en famille

Le Parti pris des choses transporte le public dans un univers burlesque, sensible et poétique.

Du recueil de poèmes de Françis Ponge, les artistes ont conservé plus que le titre. Ils partagent avec le poète une profonde attention aux choses, à la matière, à ce qui existe dans l’expérience sensible, ainsi qu’un parti pris résolument hédoniste, tourné vers le jeu, l’ironie, le plaisir. Les interprètes projettent sur les relations humaines un éclairage kaléidoscopique, à travers la danse, le jonglage, le théâtre, le trapèze. Sur un plateau presque nu, trois personnages font face à l’effondrement de leurs valeurs et tentent de recréer de l’être-ensemble, portés tour à tour par le besoin de contact, la tension, l’égoïsme. Trois corps traversés par des pulsions de vie, clowns inaperçus de notre quotidien, qui touchent, reniflent, goûtent et tentent de se faire accepter. Penauds et maladroits, ils se bousculent, se repoussent, se poursuivent avec tendresse et malice, enchaînant les numéros de jonglage et d’acrobaties, comme autant de saynettes pleines d’humour et de simplicité. Le spectacle expose des « moments présents » qui se développent comme des poèmes chorégraphiques et laissent sur le spectateur une suite d’impressions fugitives. Il s’agit bien en effet de chorégraphie, dans l’investissement aérien de l’espace ouvert par le trapèze, dans l’exploration scénique, dans la rencontre des corps qui s’organisent, chacun se perdant dans le territoire de l’autre. Il s’agit avant tout de mouvement : envol, chute vertigineuse, propulsion, carambolage. Un projet qui dépasse les codes et les formes convenues pour travailler une matière riche en rythme, en couleur et en énergie.


Production Collectif Petit Travers Coproduction SN de Dieppe et Les Subsistances, Lyon. Avec le concours de la Préfecture de région Midi-Pyrénées, la DRAC Midi-Pyrénées, le CR Midi-Pyrénées, CG de Haute-Garonne et la Ville de Toulouse. Soutien : Lido, Circuits - SC arts du cirque, SN de Dieppe, Les Subsistances, CDN du Nord, Espace Périphérique La Villette, La Grainerie (Balma), L’Entre-Sort de Furies, Festival Pisteurs d’étoiles. Lauréat Jeunes Talents Cirque 2004 (bourse AFAA Circasia). Pièce créée le 21 mai 2005 à la Scène Nationale de Dieppe.

Théâtre Saragosse
Durée 1H00

Auteurs et mise en scène Céline Lapeyre, François Lebas, Nicolas Mathis Regard extérieur et suivi Brune Campos Création Lumières Arno Veyrat Régie son et lumières François Dareys Identité visuelle Aude Poirot

A voir en famille

Le Parti pris des choses transporte le public dans un univers burlesque, sensible et poétique.

Du recueil de poèmes de Françis Ponge, les artistes ont conservé plus que le titre. Ils partagent avec le poète une profonde attention aux choses, à la matière, à ce qui existe dans l’expérience sensible, ainsi qu’un parti pris résolument hédoniste, tourné vers le jeu, l’ironie, le plaisir. Les interprètes projettent sur les relations humaines un éclairage kaléidoscopique, à travers la danse, le jonglage, le théâtre, le trapèze. Sur un plateau presque nu, trois personnages font face à l’effondrement de leurs valeurs et tentent de recréer de l’être-ensemble, portés tour à tour par le besoin de contact, la tension, l’égoïsme. Trois corps traversés par des pulsions de vie, clowns inaperçus de notre quotidien, qui touchent, reniflent, goûtent et tentent de se faire accepter. Penauds et maladroits, ils se bousculent, se repoussent, se poursuivent avec tendresse et malice, enchaînant les numéros de jonglage et d’acrobaties, comme autant de saynettes pleines d’humour et de simplicité. Le spectacle expose des « moments présents » qui se développent comme des poèmes chorégraphiques et laissent sur le spectateur une suite d’impressions fugitives. Il s’agit bien en effet de chorégraphie, dans l’investissement aérien de l’espace ouvert par le trapèze, dans l’exploration scénique, dans la rencontre des corps qui s’organisent, chacun se perdant dans le territoire de l’autre. Il s’agit avant tout de mouvement : envol, chute vertigineuse, propulsion, carambolage. Un projet qui dépasse les codes et les formes convenues pour travailler une matière riche en rythme, en couleur et en énergie.


Production Collectif Petit Travers Coproduction SN de Dieppe et Les Subsistances, Lyon. Avec le concours de la Préfecture de région Midi-Pyrénées, la DRAC Midi-Pyrénées, le CR Midi-Pyrénées, CG de Haute-Garonne et la Ville de Toulouse. Soutien : Lido, Circuits - SC arts du cirque, SN de Dieppe, Les Subsistances, CDN du Nord, Espace Périphérique La Villette, La Grainerie (Balma), L’Entre-Sort de Furies, Festival Pisteurs d’étoiles. Lauréat Jeunes Talents Cirque 2004 (bourse AFAA Circasia). Pièce créée le 21 mai 2005 à la Scène Nationale de Dieppe.

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93