SYLVAIN HUC
CIE DIVERGENCES
Le petit chaperon rouge

Mer 22 mai 15h00
Jeu 23 mai 10h00 & 14h30
Ven 24 mai 14h30 & 20h00

Danse mer 22 mai 15h
jeu 23 mai 10h & 14h30
ven 24 mai 14h30 & 20h00

A voir en famille

Sylvain Huc imagine, à partir du conte du Petit Chaperon Rouge, un spectacle à la fois très concret et onirique, où le ludique côtoie l’effrayant. Le chorégraphe joue avec l’inquiétude et désamorce la peur en dévoilant l’artifice. Tout commence par une course nocturne du Petit Chaperon Rouge à la lueur d’une lampe de poche, dans une atmosphère qui devient vite tendue.

A voir en famille

Sylvain Huc imagine, à partir du conte du Petit Chaperon Rouge, un spectacle à la fois très concret et onirique, où le ludique côtoie l’effrayant. Le chorégraphe joue avec l’inquiétude et désamorce la peur en dévoilant l’artifice. L’univers sonore, qui ajoute à l’étrangeté du conte, est piloté en direct par le musicien Xavier Coriat aux commandes de sa platine et de ses disques vinyles. Dans un espace scénique bricolé, qui accumule les tubes de néon manipulés par les interprètes, deux personnages s’affrontent : elle, en jogging rouge, lui, en jogging noir. Tout commence par une course nocturne du Petit Chaperon Rouge à la lueur d’une lampe de poche, dans une atmosphère qui devient vite tendue. Mi-animal, mi-serial killer, le loup engage la fillette dans un duo fait de fascination, de crainte et de jeu. Une relation fantasque se développe, qui jongle avec les images de la peur et nous transporte du rire à l’effroi par une série de renversements. Le Petit Chaperon Rouge fait passer l’imaginaire par le corps pour permettre aux spectateurs de tous âges de renouer avec les fils morcelés d’une histoire issue des profondeurs de notre inconscient.


Partenariat Agora & CTJ
Théâtre Saragosse
Durée 45min
Tarif C

Chorégraphie et interprétation Sylvain Huc et Cécile Grassin / Univers sonore Xavier Coriat

PRODUCTION
Production Association Faits et Gestes, avec le soutien de la mairie de Cazals, de la Communauté de Communes Sud-Bouriane, du Conseil général et de l’ADDA du Lot, de la Région Midi-Pyrénées / La Cie Divergences est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Midi-Pyrénées

Crédit photos : Erik Damiano

+ PRODUCTIONS

A voir en famille

Sylvain Huc imagine, à partir du conte du Petit Chaperon Rouge, un spectacle à la fois très concret et onirique, où le ludique côtoie l’effrayant. Le chorégraphe joue avec l’inquiétude et désamorce la peur en dévoilant l’artifice. L’univers sonore, qui ajoute à l’étrangeté du conte, est piloté en direct par le musicien Xavier Coriat aux commandes de sa platine et de ses disques vinyles. Dans un espace scénique bricolé, qui accumule les tubes de néon manipulés par les interprètes, deux personnages s’affrontent : elle, en jogging rouge, lui, en jogging noir. Tout commence par une course nocturne du Petit Chaperon Rouge à la lueur d’une lampe de poche, dans une atmosphère qui devient vite tendue. Mi-animal, mi-serial killer, le loup engage la fillette dans un duo fait de fascination, de crainte et de jeu. Une relation fantasque se développe, qui jongle avec les images de la peur et nous transporte du rire à l’effroi par une série de renversements. Le Petit Chaperon Rouge fait passer l’imaginaire par le corps pour permettre aux spectateurs de tous âges de renouer avec les fils morcelés d’une histoire issue des profondeurs de notre inconscient.


DISTRIBUTION

Chorégraphie et interprétation Sylvain Huc et Cécile Grassin / Univers sonore Xavier Coriat

PRODUCTION
Production Association Faits et Gestes, avec le soutien de la mairie de Cazals, de la Communauté de Communes Sud-Bouriane, du Conseil général et de l’ADDA du Lot, de la Région Midi-Pyrénées / La Cie Divergences est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Midi-Pyrénées

Crédit photos : Erik Damiano

PARTAGER     

A voir en famille

Sylvain Huc imagine, à partir du conte du Petit Chaperon Rouge, un spectacle à la fois très concret et onirique, où le ludique côtoie l’effrayant. Le chorégraphe joue avec l’inquiétude et désamorce la peur en dévoilant l’artifice. Tout commence par une course nocturne du Petit Chaperon Rouge à la lueur d’une lampe de poche, dans une atmosphère qui devient vite tendue.

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93