JAKOb LENz
MIRAbELLE ROUSSEAU
T.O.C.
le prÉcepteur

mar 05 fév 20h30
Théâtre Saragosse

Théâtre mardi 05 février 20h30

La compagnie T.O.C. s’attaque à l’œuvre romantique et tourmentée de Jakob Lenz, à travers son texte le plus emblématique. Le Précepteur (1774) est une pièce fougueuse et excessive, parfois extravagante. Elle multiplie les situations, les lieux, les digressions, les citations. Sa structure chaotique est à l’image du monde qu’elle nous montre : fragmenté et incohérent, cloisonné et finissant.

La compagnie T.O.C. s’attaque à l’œuvre romantique et tourmentée de Jakob Lenz, à travers son texte le plus emblématique. Le Précepteur (1774) est une pièce fougueuse et excessive, parfois extravagante. Elle multiplie les situations, les lieux, les digressions, les citations. Sa structure chaotique est à l’image du monde qu’elle nous montre : fragmenté et incohérent, cloisonné et finissant.

Lenz emprunte à tous les codes, à tous les genres théâtraux, comédie, tragédie, mélodrame, pour réaliser une satire féroce, une farce grotesque qui démonte la mécanique du pouvoir. Les personnages voyagent dans une multiplicité de lieux dont aucun ne semble être le véritable centre de l’action. Le spectacle commence sagement dans un univers théâtral apparemment conventionnel, un brin Comédie-Française. Puis, tout se déconstruit et part à vau-l’eau : les décors s’écroulent, les acteurs transforment les espaces qui se remontent et se démontent à vue. Les dix interprètes, incarnant avec fougue la multitude de personnages qui composent la société de l’époque, imposent avec talent un théâtre impatient et combatif.


Le Précepteur extrait 1

Théâtre Saragosse
Durée 2h30
Tarif B

De Jakob Lenz / Mise en scène Mirabelle Rousseau / Texte français et adaptation le T.O.C. / Dramaturgie Muriel Malguy / Scénographie Clémence Kazémi et Jean-Baptiste Bellon / Lumières Laïs Foulc et Manon Lauriol / Costumes Marine Provent / Son Didier Léglise et Thomas Sillard / Régie générale Esther Silber / Régie plateau Camille Jami / Avec Marc Berman, Nicolas Cartier, Frédéric Fachéna, Estelle Lesage, Jonas Marmy, Richard Sammut, Émilie Paillard, Étienne Parc, Christine Pignet, Grégoire Tachnakian

PRODUCTION
Production Le T.O.C. / Coproduction le Théâtre des Quartiers d’Ivry, le Collectif 12 - Mantes-la-Jolie, la Scène Nationale de Saint Quentin en Yvelines, l’Université Paris Ouest Nanterre / Avec l’aide à la production de la DRAC Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, d’ARCADI, du Conseil Général du 78, de la charte de diffusion Interrégionale de l’ONDA / Avec le soutien de la SDAT Île-de-France, avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et de l’ENSATT

La compagnie T.O.C. s’attaque à l’œuvre romantique et tourmentée de Jakob Lenz, à travers son texte le plus emblématique. Le Précepteur (1774) est une pièce fougueuse et excessive, parfois extravagante. Elle multiplie les situations, les lieux, les digressions, les citations. Sa structure chaotique est à l’image du monde qu’elle nous montre : fragmenté et incohérent, cloisonné et finissant.

Lenz emprunte à tous les codes, à tous les genres théâtraux, comédie, tragédie, mélodrame, pour réaliser une satire féroce, une farce grotesque qui démonte la mécanique du pouvoir. Les personnages voyagent dans une multiplicité de lieux dont aucun ne semble être le véritable centre de l’action. Le spectacle commence sagement dans un univers théâtral apparemment conventionnel, un brin Comédie-Française. Puis, tout se déconstruit et part à vau-l’eau : les décors s’écroulent, les acteurs transforment les espaces qui se remontent et se démontent à vue. Les dix interprètes, incarnant avec fougue la multitude de personnages qui composent la société de l’époque, imposent avec talent un théâtre impatient et combatif.


Le Précepteur extrait 1

DISTRIBUTION

De Jakob Lenz / Mise en scène Mirabelle Rousseau / Texte français et adaptation le T.O.C. / Dramaturgie Muriel Malguy / Scénographie Clémence Kazémi et Jean-Baptiste Bellon / Lumières Laïs Foulc et Manon Lauriol / Costumes Marine Provent / Son Didier Léglise et Thomas Sillard / Régie générale Esther Silber / Régie plateau Camille Jami / Avec Marc Berman, Nicolas Cartier, Frédéric Fachéna, Estelle Lesage, Jonas Marmy, Richard Sammut, Émilie Paillard, Étienne Parc, Christine Pignet, Grégoire Tachnakian

PRODUCTION
Production Le T.O.C. / Coproduction le Théâtre des Quartiers d’Ivry, le Collectif 12 - Mantes-la-Jolie, la Scène Nationale de Saint Quentin en Yvelines, l’Université Paris Ouest Nanterre / Avec l’aide à la production de la DRAC Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, d’ARCADI, du Conseil Général du 78, de la charte de diffusion Interrégionale de l’ONDA / Avec le soutien de la SDAT Île-de-France, avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et de l’ENSATT

PARTAGER     

La compagnie T.O.C. s’attaque à l’œuvre romantique et tourmentée de Jakob Lenz, à travers son texte le plus emblématique. Le Précepteur (1774) est une pièce fougueuse et excessive, parfois extravagante. Elle multiplie les situations, les lieux, les digressions, les citations. Sa structure chaotique est à l’image du monde qu’elle nous montre : fragmenté et incohérent, cloisonné et finissant.

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93