Aurélien Bory
Les sept planches de la ruse

MAR 27 JANV 20H30

Danse mardi 27 janvier -> 20h30

Aurélien Bory, metteur en scène et fondateur de la Cie 111, compose un conte visuel moderne sidérant de poésie et de prouesses acrobatiques. A partir d’un puzzle chinois à géométrie variable, il bâtit un espace de jeu comme un puzzle-paysage aux proportions gigantesques qui évoquerait tour à tour soulèvements volcaniques, glissements de plaques tectoniques, montagnes célestes ou pics d’une urbanité sauvage.

Aurélien Bory, metteur en scène et fondateur de la Cie 111, compose un conte visuel moderne sidérant de poésie et de prouesses acrobatiques. A partir d’un puzzle chinois à géométrie variable, le qi qiao ban, ou les sept planches de la ruse, il bâtit un espace de jeu comme un puzzle-paysage aux proportions gigantesques qui évoquerait tour à tour soulèvements volcaniques, glissements de plaques tectoniques, montagnes célestes ou pics d’une urbanité sauvage. Il suffit d’une pièce qui bascule pour passer d’un univers à un autre, de la Chine ancienne à celle des gratte-ciels, tandis que les quatorze interprètes manipulent les pièces, se faufilent, grimpent au milieu de l’écroulement continu de ce château de cartes mathématique. Les artistes, âgés de 18 à 58 ans et issus de l’Opéra de la ville de Dalian (Chine), excellent aussi bien dans l’acrobatie et la danse que dans le chant et le jeu d’acteur. Ils réalisent des équilibres sur des surfaces elles-mêmes fragiles, au bord de la disparition. Le regard du public est suspendu aux interprètes qui surveillent la rotation des pièces, puis à la pointe d’un triangle chutant sur la tranche d’un rectangle, blocs sombres pesant chacun plusieurs centaines de kilos. Le résultat scénique est un ballet acrobatique d’objets dont la manipulation est stupéfiante. « [Aurélien Bory] a bâti une esthétique de la mathématique, où l’inventivité rieuse des figures acrobatiques et la malice des jongleries défient la rigueur formelle de l’écriture pour libérer les sortilèges de l’imaginaire. » GWENOLA DAVID, THÉÂTRE DE LA VILLE.


Régie générale Arno Veyrat, Tristan Baudoin / Réalisation décor Pierre Dequivre, les ateliers de la Fiancée du pirate / Chef constructeur Arnaud Lucas / Patine Emily Battersby, Charlotte Delion / Production, administration et diffusion Scènes de la terre & Cie 111 / Scènes de la Terre Chantal Larguier, Aylana Irgit / Cie 111 Florence Meurisse, Delphine Justumus / Production exécutive à Dalian Fan Xiang Cheng, directeur de l’Ecole d’Art de Dalian / Traduction et Logistique Elsa Gangloff / Production Scènes de la Terre & Cie 111 / Production déléguée Scènes de la Terre - Jean-Luc Larguier / Coproduction Théâtre de la Ville, Paris ; Direction de la Culture, ville de Dalian ; Equinoxe, SN de Châteauroux / Accueil en résidence SN de Sénart / Soutien du Ministère de la culture - DRAC Midi-Pyrénées, région Midi-Pyrénées, ville de Toulouse, CG de la Haute-Garonne, CulturesFrance. La Cie 111 est conventionnée par le Ministère de la culture - DRAC Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées et est aidée par la Ville de Toulouse / Soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets.

Zénith de Pau
Durée 1H10

Conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory / Collaboration artistique Pierre Rigal / Avec Sun Ruichen, Yu Yingchun, Ding Hong, Jiang Huimin, An Liming, Chen Jianhui, Liu Yu, Qu Aiguo, Tan Zuoliang, Li Liang, Wang Wentao, Zhang Deqiang, Che Hu, Zhang Benchuan / Traduction et assistance à la mise en scène Evita De Ayguavives / Création Lumières Arno Veyrat / Lumières et Plateau Tristan Baudoin / Composition musicale Raphaël Wisson / Mixage et son Stéphane Ley / Musique additionnelle Arvo Pärt / Costumes Sylvie Marcucci

Aurélien Bory, metteur en scène et fondateur de la Cie 111, compose un conte visuel moderne sidérant de poésie et de prouesses acrobatiques. A partir d’un puzzle chinois à géométrie variable, le qi qiao ban, ou les sept planches de la ruse, il bâtit un espace de jeu comme un puzzle-paysage aux proportions gigantesques qui évoquerait tour à tour soulèvements volcaniques, glissements de plaques tectoniques, montagnes célestes ou pics d’une urbanité sauvage. Il suffit d’une pièce qui bascule pour passer d’un univers à un autre, de la Chine ancienne à celle des gratte-ciels, tandis que les quatorze interprètes manipulent les pièces, se faufilent, grimpent au milieu de l’écroulement continu de ce château de cartes mathématique. Les artistes, âgés de 18 à 58 ans et issus de l’Opéra de la ville de Dalian (Chine), excellent aussi bien dans l’acrobatie et la danse que dans le chant et le jeu d’acteur. Ils réalisent des équilibres sur des surfaces elles-mêmes fragiles, au bord de la disparition. Le regard du public est suspendu aux interprètes qui surveillent la rotation des pièces, puis à la pointe d’un triangle chutant sur la tranche d’un rectangle, blocs sombres pesant chacun plusieurs centaines de kilos. Le résultat scénique est un ballet acrobatique d’objets dont la manipulation est stupéfiante. « [Aurélien Bory] a bâti une esthétique de la mathématique, où l’inventivité rieuse des figures acrobatiques et la malice des jongleries défient la rigueur formelle de l’écriture pour libérer les sortilèges de l’imaginaire. » GWENOLA DAVID, THÉÂTRE DE LA VILLE.


Régie générale Arno Veyrat, Tristan Baudoin / Réalisation décor Pierre Dequivre, les ateliers de la Fiancée du pirate / Chef constructeur Arnaud Lucas / Patine Emily Battersby, Charlotte Delion / Production, administration et diffusion Scènes de la terre & Cie 111 / Scènes de la Terre Chantal Larguier, Aylana Irgit / Cie 111 Florence Meurisse, Delphine Justumus / Production exécutive à Dalian Fan Xiang Cheng, directeur de l’Ecole d’Art de Dalian / Traduction et Logistique Elsa Gangloff / Production Scènes de la Terre & Cie 111 / Production déléguée Scènes de la Terre - Jean-Luc Larguier / Coproduction Théâtre de la Ville, Paris ; Direction de la Culture, ville de Dalian ; Equinoxe, SN de Châteauroux / Accueil en résidence SN de Sénart / Soutien du Ministère de la culture - DRAC Midi-Pyrénées, région Midi-Pyrénées, ville de Toulouse, CG de la Haute-Garonne, CulturesFrance. La Cie 111 est conventionnée par le Ministère de la culture - DRAC Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées et est aidée par la Ville de Toulouse / Soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets.

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93