Yan Duyvendak
Roger Bernat
PLEASE, CONTINUE (HAMLET)
Théâtre mercredi 05, jeudi 06 et vendredi 07 février 20h30 / Théâtre Saragosse
3H00 AVEC ENTRACTES / TARIF C

Théâtre Saragosse (05/02 et 07/02) - Maison de l’étudiant (6/02)

Yan Duyvendak, performeur suisse, et Roger Bernat, metteur en scène catalan, offrent à Hamlet un procès pour le meurtre de Polonius. L’affaire semble familière : lors d’une soirée de noce un peu trop arrosée, le jeune Hamlet assène un coup de couteau à Polonius dissimulé derrière un rideau dans la chambre de sa mère. Face aux trois comédiens qui interprètent les rôles d’Hamlet, de Gertrude et d’Ophélie, les professionnels du barreau suivent le canevas dramaturgique d’une audience réelle où la rhétorique s’aiguise comme dans un concours d’éloquence. La référence à Shakespeare permet d’introduire une distanciation subtilement ironique à cette affaire inspirée d’un fait divers réel.

Please, Continue (Hamlet) nous rappelle que la justice est un théâtre qui, malgré ses codes et ses règles, repose sur une mise en jeu de la subjectivité. ici, l’art de la performance interroge les frontières devenues de plus en plus subtiles dans la société contemporaine entre jeu et sérieux, être et paraître, imaginaire et réel.

Cie Yan Duyvendak
Conception Yan Duyvendak & Roger Bernat
Avec Véronique Alain, Hélène Hudovernik, Manuel Vallade
Mise en espace en collaboration avec Sylvie Kleiber
Production et diffusion Nataly Sugnaux Hernandez
Administration Catherine Cuany _Rédaction Charles Mesnier
Régie générale Gaël Grivet
Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

Crédit photo Robin Spiessens

Yan Duyvendak, performeur suisse, et Roger Bernat, metteur en scène catalan, offrent à Hamlet un procès pour le meurtre de Polonius. L’affaire semble familière : lors d’une soirée de noce un peu trop arrosée, le jeune Hamlet assène un coup de couteau à Polonius dissimulé derrière un rideau dans la chambre de sa mère. Face aux trois comédiens qui interprètent les rôles d’Hamlet, de Gertrude et d’Ophélie, les professionnels du barreau suivent le canevas dramaturgique d’une audience réelle où la rhétorique s’aiguise comme dans un concours d’éloquence. La référence à Shakespeare permet d’introduire une distanciation subtilement ironique à cette affaire inspirée d’un fait divers réel.

Please, Continue (Hamlet) nous rappelle que la justice est un théâtre qui, malgré ses codes et ses règles, repose sur une mise en jeu de la subjectivité. ici, l’art de la performance interroge les frontières devenues de plus en plus subtiles dans la société contemporaine entre jeu et sérieux, être et paraître, imaginaire et réel.

DISTRIBUTION

Cie Yan Duyvendak
Conception Yan Duyvendak & Roger Bernat
Avec Véronique Alain, Hélène Hudovernik, Manuel Vallade
Mise en espace en collaboration avec Sylvie Kleiber
Production et diffusion Nataly Sugnaux Hernandez
Administration Catherine Cuany _Rédaction Charles Mesnier
Régie générale Gaël Grivet
Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

Crédit photo Robin Spiessens

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93