Pode Ser
C’est toi qu’on adore
Se faire la belle
Danse / MARDI 14 MARS 20H  / Le Foirail
1H05 / TARIF C

Issue de la pratique des danses urbaines, la chorégraphe Leïla Ka s’oriente rapidement vers le métissage des pratiques et la mixité des genres. Un temps interprète auprès de Maguy Marin, elle découvre une forme de théâtralité dansée qu’elle retient comme un possible enrichissement de sa propre écriture. En témoigne sa première création Pode Ser (2018) : elle y flirte librement avec les danses urbaines contemporaines et le théâtre pour illustrer la complexité et la difficulté d’être. Seule en scène, vulnérable et insolente, elle se débat avec ses désordres intérieurs, bien déterminée à résister. La chorégraphe tire de cette question du rapport à soi et à l’autre, la matière d’une trilogie qui met en scène nos désirs d’affranchissement, de liberté et de vie, prolongeant cette première pièce par le duo C’est toi qu’on adore et le solo Se faire la belle. En compagnie de la danseuse Jane Fournier Dumet, elle se lance dans une trajectoire sinueuse faite de moments de victoires et de faiblesses où se mêlent autant d’espoir que de désillusion. Elles sont deux sur le plateau mais pourraient être cent. Héroïnes, tour à tour invincibles ou tragiquement vulnérables, mues par une irréductible pulsion de vie. Le dernier volet de cette trilogie, Se faire la belle, lâche la bride à l’indomptable désir de liberté de Leïla Ka. À travers un langage chorégraphique puissant flirtant avec l’absurde, elle témoigne d’une sincérité à vif mais aussi d’une grande maîtrise de la dramaturgie.

Pode Ser : Chorégraphie Leïla Ka — Interprétation Anna Tierney — Création lumière Laurent Fallot — Production Compagnie Leïla Ka — Diffusion CENTQUATRE-PARIS — C’est toi qu’on adore : Chorégraphie Leïla Ka — Interprétation Leïla Ka et Jane Fournier Dumet — Création lumière Laurent Fallot — Se faire la belle : Création 2022 Chorégraphie et interprétation Leïla Ka — Création lumière Laurent Fallot — Crédit photos Yoann Bohac
PRODUCTION

Pode Ser
Production Compagnie Leïla Ka / Diffusion centquatre-paris Coproductions et soutiens Incubateur IADU La Villette Fondation de France 2017 - Paris), Compagnie Dyptik - St-Etienne, Espace Keraudy - Centre de la culture et des congrès - Plougonvelin, La Becquée – Festival de danse contemporaine - Brest, Le FLOW - Centre Eurorégional des Cultures Urbaines - Lille, Micadanses - Paris, Le Théâtre scène nationale de Saint-Nazaire, Théâtre Icare - St-Nazaire

C’est toi qu’on adore
Production Compagnie Leïla Ka. / Diffusion centquatre-paris. Coproductions et soutiens Centre des Arts d’Enghienles- Bains - Scène conventionnée, L’étoile du nord - Scène conventionnée - Paris, Espace 1789 - Scène conventionnée - Saint- Ouen, La Becquée – Festival de danse contemporaine - Brest, Incubateur IADU La Villette Fondation de France 2019 - Paris, Le Théâtre scène nationale de Saint- Nazaire, Micadanses - Paris, centquatreparis
- Laboratoire Des Cultures Urbaines Et Espaces Publics, Sept Cent Quatre Vingt Trois Cie 29.27 Nantes, Conseil Départemental de la Loire-Atlantique, Région des Pays de la Loire, Compagnie Dyptik - St-Etienne, La 3’e - Communauté de Communes de l’Ernée.

Se faire la belle
Production Compagnie Leïla Ka / Diffusion centquatre-paris / Coproductions et soutiens CCN de Nantes Chorège - Centre de Développement Chorégraphique National Falaise Normandie, DRAC des Pays de la Loire, Espace 1789 - Scène conventionnée - Saint-Ouen, L’étoile du nord - Scène conventionnée - Paris, Le Gymnase CDCN - Roubaix, Le Théâtre scène nationale de Saint-Nazaire, RAMDAM un centre d’art - Sainte-Foy-lès-Lyon, Théâtre de Vanves - Scène conventionnée, Les Hivernales - Centre de Développement Chorégraphique National, Les Quinconces-L’espal – Scène nationale du Mans, Théâtre du Cormier - Cormeillesen- Parisis, Tremplin - PRODUCTIONS Réseau Grand Ouest, Musique et Danse en Loire-Atlantique, Espace Culturel Sainte Anne - Saint-Lyphard. Pode ser, C’est toi qu’on adore et Se faire la belle sont en tournée avec le 104ontheroad. Leïla Ka est en résidence longue à L’espace 1789, est artiste associée au centquatre-paris, artiste complice de la Garance - Scène nationale de Cavaillon et est accompagnée par le réseau Tremplin jusqu’en 2024.

Issue de la pratique des danses urbaines, la chorégraphe Leïla Ka s’oriente rapidement vers le métissage des pratiques et la mixité des genres. Un temps interprète auprès de Maguy Marin, elle découvre une forme de théâtralité dansée qu’elle retient comme un possible enrichissement de sa propre écriture. En témoigne sa première création Pode Ser (2018) : elle y flirte librement avec les danses urbaines contemporaines et le théâtre pour illustrer la complexité et la difficulté d’être. Seule en scène, vulnérable et insolente, elle se débat avec ses désordres intérieurs, bien déterminée à résister. La chorégraphe tire de cette question du rapport à soi et à l’autre, la matière d’une trilogie qui met en scène nos désirs d’affranchissement, de liberté et de vie, prolongeant cette première pièce par le duo C’est toi qu’on adore et le solo Se faire la belle. En compagnie de la danseuse Jane Fournier Dumet, elle se lance dans une trajectoire sinueuse faite de moments de victoires et de faiblesses où se mêlent autant d’espoir que de désillusion. Elles sont deux sur le plateau mais pourraient être cent. Héroïnes, tour à tour invincibles ou tragiquement vulnérables, mues par une irréductible pulsion de vie. Le dernier volet de cette trilogie, Se faire la belle, lâche la bride à l’indomptable désir de liberté de Leïla Ka. À travers un langage chorégraphique puissant flirtant avec l’absurde, elle témoigne d’une sincérité à vif mais aussi d’une grande maîtrise de la dramaturgie.

DISTRIBUTION

Pode Ser : Chorégraphie Leïla Ka — Interprétation Anna Tierney — Création lumière Laurent Fallot — Production Compagnie Leïla Ka — Diffusion CENTQUATRE-PARIS — C’est toi qu’on adore : Chorégraphie Leïla Ka — Interprétation Leïla Ka et Jane Fournier Dumet — Création lumière Laurent Fallot — Se faire la belle : Création 2022 Chorégraphie et interprétation Leïla Ka — Création lumière Laurent Fallot — Crédit photos Yoann Bohac

   

Leïla Ka
Issue des danses urbaines, Leïla Ka se penche rapidement vers le métissage des pratiques et développe sa matière par la mixité des genres au-delà des conventions et des codes qui les composent. Après avoir travaillé en tant qu’interprète notamment pour Maguy Marin, où elle découvre une théâtralité dansée qu’elle retient comme forme possible d’enrichissement de sa propre écriture, elle se lance dans la création de sa première pièce Pode Ser. Dans ce solo, primé 5 fois à l’international depuis sa création en 2018, elle flirte librement avec les danses urbaines contemporaines et le théâtre pour tenter d’illustrer la complexité et la difficulté d’être. Thème qu’elle reprend et traite à l’échelle de la communauté dans sa seconde création en duo, C’est toi qu’on adore, petite forme de 25 minutes créée en janvier 2020 au festival Faits d’hivers à Paris. Parallèlement à la diffusion de ces deux premières pièces, Leïla Ka travaille sur une nouvelle création dans laquelle elle revient sur la forme en solo : Se faire la belle. Leïla est également interprète pour Alexandre Fandard (Très loin, à l’horizon) et Olivier de Sagazan (La Messe de l’âne).