MICHEL SCHWEIZER
PRIMITIFS
Danse - Théâtre mardi 24.11.15 20h30 / Théâtre Saragosse
1h30 / TARIF B

Avec le soutien de l’OARA

Inclassable, bien qu’inscrit dans le champ chorégraphique, Michel Schweizer opère dans ses différentes créations un croisement naturel entre la scène et le réel. Sa pratique consistant à réinjecter une réalité sociétale ou humaine sur scène, il évite de travailler exclusivement avec des professionnels de la scène théâtrale ou chorégraphique.
Se désignant comme « manager » plutôt que chorégraphe, il peut donc tout aussi bien faire appel à un boxeur, une chanteuse de variétés, un maître-chien, un psychiatre, une danseuse de claquettes, etc. Pour Primitifs, il organise sur le plateau une nouvelle communauté provisoire qui repose sur la confrontation générationnelle de cinq figures masculines de danseurs âgés de 20 à 60 ans. Il s’agit, à travers cet ambitieux projet, de s’inquiéter de la vie. Les traces de notre âge urbain, consumériste, chimique et nucléaire resteront des milliers voire des millions d’années directement inscrites dans la structure de la planète. Pour autant nous restons des « Primitifs », à considérer notre incapacité à transformer notre mode de pensée face à la débâcle qui s’annonce. Comme une fulguration ludique et pathétique, cet exemple emblématique constitue l’horizon d’une nouvelle création, pensée en collaboration avec des architectes, que l’on pressent déjà acerbe et ironique mais pétrie d’humanité.

CONCEPTION, DIRECTION ET SCÉNOGRAPHIE MICHEL SCHWEIZER /COLLABORATION ARTISTIQUE CÉCILE BROQUA / AVEC ARAGORN BOULANGER, SAÏD GHARBI, MAXIME GUILLON-ROI-SANS-SAC, PASCAL QUÉNEAU, MICHEL SCHWEIZER ET ABEL ZAMORA / TRAVAIL VOCAL DALILA KHATIR / CONCEPTION ARCHITECTURALE ATELIERS MAJCZ ARCHITECTES – MARTINE ARRIVET & JEAN-CHARLES ZÉBO, NICOLE CONCORDET, DUNCAN LEWIS SCAPE ARCHITECTURE /CRÉATION LUMIÈRE MAEL IGER / CRÉATION SONORE NICOLAS BARILLOT / DESIGN GRAPHIQUE FRANCK TALLON / RÉGIE GÉNÉRALE JEFF YVENOU / DIRECTION DE PRODUCTION / DIFFUSION NATHALIE NILIAS / ADMINISTRATION HÉLÈNE VINCENT

CRÉDIT PHOTO FRÉDÉRIC DESMESURE

Création octobre 2015 Production La coma / Coproduction Le Manège de Reims - scène nationale, La Villette/Paris, Théâtre d’Arles - scène conventionnée pour les nouvelles écritures, Centre départemental de créations en résidence - Conseil Général des Bouches-du-Rhône, Le Carré Les Colonnes - scène conventionnée Saint-Médard-en-Jalles et Blanquefort, OARA, Ville de Bordeaux. / Aide à la création, Espaces Pluriels - scène conventionnée danse Pau, MA scène nationale Pays de Montbéliard / Michel Schweizer est artiste associé au Manège de Reims - scène nationale.

+ PRODUCTIONS

Inclassable, bien qu’inscrit dans le champ chorégraphique, Michel Schweizer opère dans ses différentes créations un croisement naturel entre la scène et le réel. Sa pratique consistant à réinjecter une réalité sociétale ou humaine sur scène, il évite de travailler exclusivement avec des professionnels de la scène théâtrale ou chorégraphique.
Se désignant comme « manager » plutôt que chorégraphe, il peut donc tout aussi bien faire appel à un boxeur, une chanteuse de variétés, un maître-chien, un psychiatre, une danseuse de claquettes, etc. Pour Primitifs, il organise sur le plateau une nouvelle communauté provisoire qui repose sur la confrontation générationnelle de cinq figures masculines de danseurs âgés de 20 à 60 ans. Il s’agit, à travers cet ambitieux projet, de s’inquiéter de la vie. Les traces de notre âge urbain, consumériste, chimique et nucléaire resteront des milliers voire des millions d’années directement inscrites dans la structure de la planète. Pour autant nous restons des « Primitifs », à considérer notre incapacité à transformer notre mode de pensée face à la débâcle qui s’annonce. Comme une fulguration ludique et pathétique, cet exemple emblématique constitue l’horizon d’une nouvelle création, pensée en collaboration avec des architectes, que l’on pressent déjà acerbe et ironique mais pétrie d’humanité.

DISTRIBUTION

CONCEPTION, DIRECTION ET SCÉNOGRAPHIE MICHEL SCHWEIZER /COLLABORATION ARTISTIQUE CÉCILE BROQUA / AVEC ARAGORN BOULANGER, SAÏD GHARBI, MAXIME GUILLON-ROI-SANS-SAC, PASCAL QUÉNEAU, MICHEL SCHWEIZER ET ABEL ZAMORA / TRAVAIL VOCAL DALILA KHATIR / CONCEPTION ARCHITECTURALE ATELIERS MAJCZ ARCHITECTES – MARTINE ARRIVET & JEAN-CHARLES ZÉBO, NICOLE CONCORDET, DUNCAN LEWIS SCAPE ARCHITECTURE /CRÉATION LUMIÈRE MAEL IGER / CRÉATION SONORE NICOLAS BARILLOT / DESIGN GRAPHIQUE FRANCK TALLON / RÉGIE GÉNÉRALE JEFF YVENOU / DIRECTION DE PRODUCTION / DIFFUSION NATHALIE NILIAS / ADMINISTRATION HÉLÈNE VINCENT

CRÉDIT PHOTO FRÉDÉRIC DESMESURE

Création octobre 2015 Production La coma / Coproduction Le Manège de Reims - scène nationale, La Villette/Paris, Théâtre d’Arles - scène conventionnée pour les nouvelles écritures, Centre départemental de créations en résidence - Conseil Général des Bouches-du-Rhône, Le Carré Les Colonnes - scène conventionnée Saint-Médard-en-Jalles et Blanquefort, OARA, Ville de Bordeaux. / Aide à la création, Espaces Pluriels - scène conventionnée danse Pau, MA scène nationale Pays de Montbéliard / Michel Schweizer est artiste associé au Manège de Reims - scène nationale.

Rencontre utopie architecturale pour une nouvelle ère / MICHEL SCHWEIZER
mardi 24.11.15 18h00 / Médiathèque André Labarrère

ENTRÉE LIBRE

Sont invités : Michel Schweizer, concepteur du spectacle
Martine Arrivet et Jean-Charles Zébo du cabinet MAJCZ Architectes ayant répondu à l’appel à projet de Michel Schwizer.
Modérateur : Raphaël Fourquemin titulaire du diplome d’Architecte

Comment signaler aux générations futures l’héritage nucléaire ? Dans son dernier spectacle, Primitifs (24 novembre), le chorégraphe Michel Schweizer interroge notre époque dominée par une action humaine qui est devenue la principale force de transformation de l’écosystème. Dans cette idée, il a sollicité des architectes dans le but de réfléchir à la création d’un monument pérenne supportant un signe ou symbole destiné à prévenir les générations futures de l’existence de sites d’enfouissements d’éléments résiduels nocifs provenant de l’industrie du nucléaire.

EN PARTENARIAT AVEC LE PAVILLON DE L’ARCHITECTURE ET LA MÉDIATHÈQUE ANDRÉ LABARRÈRE.

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93