In Spite of Wishing and Wanting
Danse JEUDI 30 NOVEMBRE 20H30 / Zénith de Pau
1h50 / TARIF A

À sa création en 1999, In Spite of Wishing and Wanting fait l’effet d’une bombe. Artiste incontournable de l’histoire de la danse contemporaine, chorégraphe de la pulsion, de l’instinct de vie et de la transgression, Wim Vandekeybus est connu pour confronter le corps du danseur au risque physique immédiat. Il signe avec ce spectacle une pièce masculine sur le désir. Un désir indocile, violent, irrationnel, sauvage, que partagent onze danseurs engagés dans des combats martiaux qui laissent parfois la place à des danses pleines de douceur et de tendresse. Le chorégraphe met en scène l’émotion pure, la vie, avec ses joies et ses misères, ses luttes et ses ardeurs, sur une musique sensuelle signée David Byrne. Il nous plonge dans l’évocation d’une animalité puissante. Ces corps endiablés jouent, s’amusent, se poursuivent ou s’évitent au rythme d’une danse enfiévrée. Des images de film, inspirées de nouvelles de Julio Cortázar et de Paul Bowles, se mêlent à des séquences dansées envoûtantes, à des monologues sur la peur... On assiste à une succession de moments d’une beauté inouïe qui nous plongent dans le flottement et la rêverie. Le chorégraphe flamand reprend aujourd’hui avec de nouveaux interprètes cette oeuvre totale à l’éclat singulier et irradiant.

« Fouillant l’être et ses anomalies, Wim Vandekeybus incarne avec une détermination poignante le secret du vivant, exacerbant le goût de l’existence en affirmant sa cruauté. » Télérama, Rosita Boisseau, novembre 1999.

www.ultimavez.com

Compagnie Ultima Vez / Mise en scène, scénographie Wim Vandekeybus / Musique originale et soudscape David Byrne, Fuzzy Freaky Remix DJ Food / Interprété par Rob Hayden, Eddie Oroyan, Yassin Mrabtifi, Guilhem Chatir, Grégoire Malandain, Luke Jessop, Luke Murphy, Flavio D’Andrea, Knut Vikström Precht, Cheng-An Wu, Baldo Ruiz Assistant chorégraphique Iñaki Azpillaga, German Jauregui / Assistant artiste Greet Van Poeck / Styling Isabelle Lhoas assistée par Isabelle De Cannière / Coordination technique Davy Deschepper / Lumière Francis Gahide, Davy Deschepper / Son Bram Moriau / Régie plateau Tom de With / Crédit Photo Danny Willems

+ PRODUCTIONS

Production Ultima Vez / Version originale 1999. Créé avec et interprété par Nordine Benchorf, Saïd Gharbi, Benoît Gob, German Jauregui Allue, Juha-Pekka Marsalo, Igor Paszkiewicz, Ali Salmi, Giovanni Scarcella, Piotr Torzawa Giro, Gavin Webber, Wim Vandekeybus, Christophe Olry. Aussi interprété par Max Cuccaro, Jordi Galí Melendez / Assistant de Wim Vandekeybus Georg Weinand / Assistant mouvement Iñaki Azpillaga / Costumes Lies Van Assche et Isabelle Lhoas / Assistant mouvement Els Mommaerts / Création lumière Richard Joukovsky, Wim Vandekeybus / Ingénieur lumière Francis Gahide / Régie plateau Christophe Olry / Ingénieur son Benjamin Dandoy. Film « The Last Words » / Direction Wim Vandekeybus / Scénario Wim Vandekeybus et Jan De Coster / Basée sur les histoires courtes de Julio Cortázar « Cuento sin Moraleja » et « Acefalia » / Directeur de la photographie Patrick Otten / Montage Rudi Maerten / Sound design Charo Calvo / Musique générique David Byrne / Avec John Campbell, Alessandra Fabbri, Max Cuccaro, Mary Herbert, Nordine Benchorf, Stefano Questorio, Ali Salmi, Benoît Gob, Igor Paszkiewiez, Germán Jauregui Allue, Juha-Pekka Marsalo, Saïd Gharbi, Giovanni Scarcella, Piotr Torzawa Giro, Gavin Webber, Charo Calvo, Angelo Dello Spedale, Toni d’Antonio, Lilia Vieira Nestre, Antonio Grossi, Max Pairon, Mathilde Pairon, Judith Vindevogel, Sandrine La Roche, François Brice, Frédéric Gibilaro, Nicola Schössler, Dominique Van Steerthegem, Carméla Locantore, Vincent Scarito, Jan De Coster, Christophe Orly, Lorenza Di Calogero, Ana Stegnar, Jean-Baptiste Lefebvre, Ezra Eeman, Ophelia Van Campenhout, Wim Vandekeybus / Costumes Lies Van Assche / Décor Christophe Olry / Manager de production Anja Daeleman / Producteur Eric Kint / Production Itinera Films / Coproduction Ultima Vez / Soutenu par het Vlaams Audiovisueel Fonds / Ultima Vez reçoit l’appui des Autorités flamandes et de la Commission Communautaire flamande de la Région de Bruxelles- Capitale / Coproduction KVS (Bruxelles, BE) / Coproduction Teatro Comunale di Ferrara, Festival d’estiú Barcelona Grec ‘99, Luzerntanz, KVS.

À sa création en 1999, In Spite of Wishing and Wanting fait l’effet d’une bombe. Artiste incontournable de l’histoire de la danse contemporaine, chorégraphe de la pulsion, de l’instinct de vie et de la transgression, Wim Vandekeybus est connu pour confronter le corps du danseur au risque physique immédiat. Il signe avec ce spectacle une pièce masculine sur le désir. Un désir indocile, violent, irrationnel, sauvage, que partagent onze danseurs engagés dans des combats martiaux qui laissent parfois la place à des danses pleines de douceur et de tendresse. Le chorégraphe met en scène l’émotion pure, la vie, avec ses joies et ses misères, ses luttes et ses ardeurs, sur une musique sensuelle signée David Byrne. Il nous plonge dans l’évocation d’une animalité puissante. Ces corps endiablés jouent, s’amusent, se poursuivent ou s’évitent au rythme d’une danse enfiévrée. Des images de film, inspirées de nouvelles de Julio Cortázar et de Paul Bowles, se mêlent à des séquences dansées envoûtantes, à des monologues sur la peur... On assiste à une succession de moments d’une beauté inouïe qui nous plongent dans le flottement et la rêverie. Le chorégraphe flamand reprend aujourd’hui avec de nouveaux interprètes cette oeuvre totale à l’éclat singulier et irradiant.

« Fouillant l’être et ses anomalies, Wim Vandekeybus incarne avec une détermination poignante le secret du vivant, exacerbant le goût de l’existence en affirmant sa cruauté. » Télérama, Rosita Boisseau, novembre 1999.

www.ultimavez.com

DISTRIBUTION

Compagnie Ultima Vez / Mise en scène, scénographie Wim Vandekeybus / Musique originale et soudscape David Byrne, Fuzzy Freaky Remix DJ Food / Interprété par Rob Hayden, Eddie Oroyan, Yassin Mrabtifi, Guilhem Chatir, Grégoire Malandain, Luke Jessop, Luke Murphy, Flavio D’Andrea, Knut Vikström Precht, Cheng-An Wu, Baldo Ruiz Assistant chorégraphique Iñaki Azpillaga, German Jauregui / Assistant artiste Greet Van Poeck / Styling Isabelle Lhoas assistée par Isabelle De Cannière / Coordination technique Davy Deschepper / Lumière Francis Gahide, Davy Deschepper / Son Bram Moriau / Régie plateau Tom de With / Crédit Photo Danny Willems

Projection Wim / Lut Vandekeybus
JEUDI 30 NOVEMBRE 18H / Médiathèque André Labarrère

Le documentaire Wim, réalisé par Lut Vandekeybus, la soeur du chorégraphe, nous offre une immersion dans l’univers énergique, poétique et complexe de Wim Vandekeybus. Le danseur, chorégraphe et metteur en scène Wim Vandekeybus a grandi dans une grande famille, avant de fonder sa propre famille créative : la compagnie de danse Ultima Vez. Dans Wim, Lut Vandekeybus explore la créativité fébrile de son frère et la manière dont les différentes familles de sa vie se rencontrent, s’inspirent et se confrontent. À partir d’un matériau filmique issu de représentations, de répétitions, d’entretiens et des riches archives familiales, elle dresse un portrait intime de Wim Vandekeybus. Un regard poétique et subtil sur une vie rythmée par la pulsion créative.

En partenariat avec la Médiathèque André Labarrère

PARTAGER     

WIM / Documentaire de Lut Vandekeybus

ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93