Nathalie Pernette / cie Pernette
Le Repas

MAR 31 MARS 20H30

Danse - Théâtre mardi 31 mars -> 20H30

« On a tous subi ces repas obligés dans les mariages ou des réunions de famille où l’on s’attable pour des heures aux côtés de gens qu’on ne connaît pas ou peu et auxquels on n’a rien à dire. J’ai voulu imaginer tout ce qui se passe sur et sous la table, et dans la tête des convives : gêne, désirs, frénésie, troubles... » (Nathalie Pernette).

Nathalie Pernette voue une immense admiration à Nathalie Sarraute pour sa manière de dilater un moment anodin jusqu’à en faire une oeuvre entière. Dans Le repas, la chorégraphe traite à son tour de petits détails de la vie quotidienne, qui, une fois distendus, disséqués, analysés, révèlent toute la complexité des rapports sociaux. Elle met à jour les sous-conversations du geste et les mouvements du coeur. « On a tous subi ces repas obligés dans les mariages ou des réunions de famille où l’on s’attable pour des heures aux côtés de gens qu’on ne connaît pas ou peu et auxquels on n’a rien à dire. J’ai voulu imaginer tout ce qui se passe sur et sous la table, et dans la tête des convives : gêne, désirs, frénésie, troubles... » (Nathalie Pernette). Sur le plateau, six danseurs-convives dressent la table, mettent le couvert, s’attablent dans un agencement chorégraphique très précis, construisant et déconstruisant le décor au fil des scènes. Bribes de phrases, bruits de couverts, sons divers composent un premier plan de partition sonore qui se mêle parfois à la bande son originale de Franck Gervais tandis qu’une claveciniste, comme une voisine de pallier un peu à l’écart de la scène, distille par intermittence de la musique baroque. Nathalie Pernette évolue avec la liberté et la fantaisie qui la caractérisent dans une zone de calme apparent, entre le rêve et la réalité. Elle développe une danse minimale très maîtrisée, traversée par des échappées délirantes, traits d’énergie et crescendos infernaux soutenus avec humour par l’emploi de tout un instrumentarium.


Apéro dansé
Nathalie Pernette
Lundi 30 mars à 18h30
Théâtre Saragosse
Entrée libre


Coproduction Le Théâtre de l’Espace-scène nationale de Besançon ; compagnie Pernette - association NA ; le Centre National de la Danse, Pantin ; le Théâtre de la Ville, Paris ; le Cratère - scène nationale d’Alès ; le Théâtre des Bergeries, Noisy-Le-Sec ; Le Théâtre-scène nationale, Mâcon / Ce spectacle est créé dans le cadre de la résidence de 3 ans de la compagnie Pernette au théâtre de l’Espace-scène nationale de Besançon / Création en répétition au Centre National de la Danse, Pantin ; au Théâtre des Bergeries, Noisy-Le-Sec ; au centre culturel J.P. Fabrègue, Saint-Yrieix-La-Perche ; à la Manufacture des oeillets, Ivry-sur-Seine ; au Théâtre du Châtelet et au Théâtre des Abbesses, Paris.

Théâtre Saragosse
Durée 1H05

Chorégraphie Nathalie Pernette / Assistée de Regina Meier / Danseurs Magali Albespy, Arnaud Cabias, Raphaël Dupin, Laurent Falguiéras, Sébastien Laurent, Pauline Simon / Claveciniste Isabelle Ramona / Musique Franck Gervais et des pièces de Pancrace Royer, Rameau et Bach / Lumières Caroline Nguyen / Scénographie Daniel Pernette / Costumes Nadia Genez / Direction technique Stéphane Magnin.

Nathalie Pernette voue une immense admiration à Nathalie Sarraute pour sa manière de dilater un moment anodin jusqu’à en faire une oeuvre entière. Dans Le repas, la chorégraphe traite à son tour de petits détails de la vie quotidienne, qui, une fois distendus, disséqués, analysés, révèlent toute la complexité des rapports sociaux. Elle met à jour les sous-conversations du geste et les mouvements du coeur. « On a tous subi ces repas obligés dans les mariages ou des réunions de famille où l’on s’attable pour des heures aux côtés de gens qu’on ne connaît pas ou peu et auxquels on n’a rien à dire. J’ai voulu imaginer tout ce qui se passe sur et sous la table, et dans la tête des convives : gêne, désirs, frénésie, troubles... » (Nathalie Pernette). Sur le plateau, six danseurs-convives dressent la table, mettent le couvert, s’attablent dans un agencement chorégraphique très précis, construisant et déconstruisant le décor au fil des scènes. Bribes de phrases, bruits de couverts, sons divers composent un premier plan de partition sonore qui se mêle parfois à la bande son originale de Franck Gervais tandis qu’une claveciniste, comme une voisine de pallier un peu à l’écart de la scène, distille par intermittence de la musique baroque. Nathalie Pernette évolue avec la liberté et la fantaisie qui la caractérisent dans une zone de calme apparent, entre le rêve et la réalité. Elle développe une danse minimale très maîtrisée, traversée par des échappées délirantes, traits d’énergie et crescendos infernaux soutenus avec humour par l’emploi de tout un instrumentarium.


Apéro dansé
Nathalie Pernette
Lundi 30 mars à 18h30
Théâtre Saragosse
Entrée libre


Coproduction Le Théâtre de l’Espace-scène nationale de Besançon ; compagnie Pernette - association NA ; le Centre National de la Danse, Pantin ; le Théâtre de la Ville, Paris ; le Cratère - scène nationale d’Alès ; le Théâtre des Bergeries, Noisy-Le-Sec ; Le Théâtre-scène nationale, Mâcon / Ce spectacle est créé dans le cadre de la résidence de 3 ans de la compagnie Pernette au théâtre de l’Espace-scène nationale de Besançon / Création en répétition au Centre National de la Danse, Pantin ; au Théâtre des Bergeries, Noisy-Le-Sec ; au centre culturel J.P. Fabrègue, Saint-Yrieix-La-Perche ; à la Manufacture des oeillets, Ivry-sur-Seine ; au Théâtre du Châtelet et au Théâtre des Abbesses, Paris.

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93