Sylvie Pabiot / Cie Wejna
Objecte

JEU 15 JANV 18H30 & 21H00

Exposition - Performance jeudi 15 janvier -> 18h30 & 21h00

Parcours découverte
Objecte invite les spectateurs à pénétrer l’espace scénique et à y déambuler au gré de tableaux vivants qui lui sont proposés. La pièce est une exposition d’objets corporels et sonores qui met en lumière la matière du corps dans ce qu’elle a d’irréductiblement humain.

Parcours découverte
Second rendez-vous du parcours autour du travail de la chorégraphe Sylvie Pabiot, Objecte invite les spectateurs à pénétrer l’espace scénique et à y déambuler au gré de tableaux vivants qui lui sont proposés. La pièce est une exposition d’objets corporels et sonores qui met en lumière la matière du corps dans ce qu’elle a d’irréductiblement humain. Le public s’y promène comme il tournerait les pages d’un livre d’images, avec curiosité et sans précipitation, et cohabite avec les interprètes au sein d’un même espace artistique et sensible. Guidé au sol par une double guirlande lumineuse, il est invité à suivre la scène qui se déplace, caractérisée par le son - bruissements organiques ou minéraux - ou le passage d’un danseur. Le regard est capté par des impacts lumineux révélant successivement douze tableaux charnels comme autant de vitrines d’un musée : un buste de dos, un bassin posé à l’envers, les jambes vers le plafond... Le corps exposé, morcelé, sculpté par la lumière se décline en images fugaces dans un dispositif qui instaure entre danseurs et spectateurs une étrange proximité faite d’intrusions subtiles, de frôlements, de fuites. La déambulation, chorégraphie aléatoire à laquelle participe l’ensemble du public, permet de reconstituer l’unité. Elle permet de déceler la personnalité du corps humain et d’en restituer une vision poétique et esthétique à l’opposé du corps-objet ou du corps-marchandise proposé par la société.
A la fois exposition, performance et expérience acoustique, c’est toujours « l’espace qui fixe la règle du jeu. Car tout reste suspendu à la délicatesse de l’effleurement, à la pertinence de la suggestion. » MICHEL VINCENOT.

STAGE DANSE
SYLVIE PABIOT
THÉÂTRE SARAGOSSE
SAMEDI 10 & DIMANCHE 11 JANVIER

Répétition commentée de Rézo
Sylvie Pabiot / Cie Wejna
vendredi 16 janvier à 18h30
Théâtre Saragosse
entrée libre

Pôle culture Intercomunal
Billère

Durée 0H45

Conception Sylvie Pabiot en collaboration avec l’équipe artistique / Création lumières Pierre Court / Installation sonore Jean-Emmanuel Deligne / Avec Grégory Dubois et Mathilde Gautry / Objecte bénéficie de l’aide à la création de la DRAC Auvergne, du Conseil Régional Auvergne, du Conseil Général du Puy-de-Dôme et de la ville de Clermont-Ferrand / Résidences de création (2007) La Capitainerie à Joze, Compagnie ECT ...Art à Clermont-Ferrand, Cour des Trois Coquins à Clermont-Ferrand.

Parcours découverte
Second rendez-vous du parcours autour du travail de la chorégraphe Sylvie Pabiot, Objecte invite les spectateurs à pénétrer l’espace scénique et à y déambuler au gré de tableaux vivants qui lui sont proposés. La pièce est une exposition d’objets corporels et sonores qui met en lumière la matière du corps dans ce qu’elle a d’irréductiblement humain. Le public s’y promène comme il tournerait les pages d’un livre d’images, avec curiosité et sans précipitation, et cohabite avec les interprètes au sein d’un même espace artistique et sensible. Guidé au sol par une double guirlande lumineuse, il est invité à suivre la scène qui se déplace, caractérisée par le son - bruissements organiques ou minéraux - ou le passage d’un danseur. Le regard est capté par des impacts lumineux révélant successivement douze tableaux charnels comme autant de vitrines d’un musée : un buste de dos, un bassin posé à l’envers, les jambes vers le plafond... Le corps exposé, morcelé, sculpté par la lumière se décline en images fugaces dans un dispositif qui instaure entre danseurs et spectateurs une étrange proximité faite d’intrusions subtiles, de frôlements, de fuites. La déambulation, chorégraphie aléatoire à laquelle participe l’ensemble du public, permet de reconstituer l’unité. Elle permet de déceler la personnalité du corps humain et d’en restituer une vision poétique et esthétique à l’opposé du corps-objet ou du corps-marchandise proposé par la société.
A la fois exposition, performance et expérience acoustique, c’est toujours « l’espace qui fixe la règle du jeu. Car tout reste suspendu à la délicatesse de l’effleurement, à la pertinence de la suggestion. » MICHEL VINCENOT.

STAGE DANSE
SYLVIE PABIOT
THÉÂTRE SARAGOSSE
SAMEDI 10 & DIMANCHE 11 JANVIER

Répétition commentée de Rézo
Sylvie Pabiot / Cie Wejna
vendredi 16 janvier à 18h30
Théâtre Saragosse
entrée libre

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93