LES SOUFFLEURS COMMANDOS POÉTIQUES
SÉDIMENTATION DES BOURRASQUES

MER 19 MARS 18H30 & 21H

Théâtre poétique MERCREDI 19 MARS -> 18H30 & 21H00

Ouverture du festival Plurielles 2008
Les Souffleurs commandos poétiques n’ont qu’une idée en tête : ralentir le monde, surprendre les gens en flagrant délit d’agitation dans une époque où tout va toujours trop vite. Douze comédiens-danseurs incarnent des textes pour un rendez-vous de l’homme avec sa parole.

Ouverture du festival Plurielles 2008

Les Souffleurs commandos poétiques n’ont qu’une idée en tête : ralentir le monde, surprendre les gens en flagrant délit d’agitation dans une époque où tout va toujours trop vite. Ils sont conviés pour cela à accompagner l’ouverture du 15e festival Plurielles, un festival particulier, consacré à l’attention que nous portons au temps, à la découverte poétique, aux expressions intimes et sensibles, contre la futilité. Ils seront d’abord dans les rues de Pau, le 18 mars, dans les endroits les plus fréquentés : place Clémenceau, marché biologique, Université... Munis de leurs grands tubes (les rossignols), ils chuchotent aux oreilles des passants des poèmes pour les inviter à la beauté, les faire sourire aussi. Le lendemain, ils présentent Sédimentation des bourrasques, une force et une délicatesse, autant poétique que plastique. Les textes « soufflés » sont de Jean-Michel Espitallier, Gherasim Luca, Pascal Quignard, Christophe Tarkos... Douze comédiens-danseurs les incarnent contre la barbarie moderne des fondamentalismes religieux, pour un rendez-vous de l’homme avec sa parole. Car « l’homme ne se capture pas », dit Olivier Comte, le metteur en scène. Les spectateurs prennent place dans l’espace de la représentation, mystérieux et magique comme un secret d’enfance, éclairé par les interprètes et les objets qu’ils manipulent.

Base d’envol poétique conçue comme une arène, circulaire comme le premier des théâtres, le plateau est le lieu du chant des langues. Entre l’obscurité et la lumière, cette magnifique pièce est un engagement total du corps poétique.

Commandos poétiques des Souffleurs
MAR 18 MARS 10H-18H


Production Compagnie Changement de décor / Coproduction et résidence Le Parapluie - Centre international de création artistique/Aurillac / Coproduction Arcadi / Coréalisation Mains d’Oeuvres / Aide de la DRAC Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication et de l’ADAMI / Soutien de la Ferme du Buisson - SN de Marne-la-Vallée.

Théâtre Saragosse
Durée 1H10

Textes commandés Franck André Jamme, Valérie-Catherine Richez / Textes dé-livrés (littéralement sortis du livre) Jean-Michel Espitallier, Roberto Juarroz, Omar Khayam, Gherasim Luca, Pascal Quignard, Christophe Tarkos / Conception artistique et mise en scène Olivier Comte / Interprétation Nicolas Bilder, Christophe Bonzom, Frédérique Bruyas, Talou Calvet, Olivier Comte, François Creton, Jean-Marc Hérouin, Julia Loyez, Marie Luc Mâlet, Hélène Lanscotte, Maxence Rey, Corinne Taraud / Composition sonore Nicolas Losson / Composition musicale Pierrick Hardy / Décors et accessoires Florence Bost, Vincent Brédif / Costumes Julia Allègre

Ouverture du festival Plurielles 2008

Les Souffleurs commandos poétiques n’ont qu’une idée en tête : ralentir le monde, surprendre les gens en flagrant délit d’agitation dans une époque où tout va toujours trop vite. Ils sont conviés pour cela à accompagner l’ouverture du 15e festival Plurielles, un festival particulier, consacré à l’attention que nous portons au temps, à la découverte poétique, aux expressions intimes et sensibles, contre la futilité. Ils seront d’abord dans les rues de Pau, le 18 mars, dans les endroits les plus fréquentés : place Clémenceau, marché biologique, Université... Munis de leurs grands tubes (les rossignols), ils chuchotent aux oreilles des passants des poèmes pour les inviter à la beauté, les faire sourire aussi. Le lendemain, ils présentent Sédimentation des bourrasques, une force et une délicatesse, autant poétique que plastique. Les textes « soufflés » sont de Jean-Michel Espitallier, Gherasim Luca, Pascal Quignard, Christophe Tarkos... Douze comédiens-danseurs les incarnent contre la barbarie moderne des fondamentalismes religieux, pour un rendez-vous de l’homme avec sa parole. Car « l’homme ne se capture pas », dit Olivier Comte, le metteur en scène. Les spectateurs prennent place dans l’espace de la représentation, mystérieux et magique comme un secret d’enfance, éclairé par les interprètes et les objets qu’ils manipulent.

Base d’envol poétique conçue comme une arène, circulaire comme le premier des théâtres, le plateau est le lieu du chant des langues. Entre l’obscurité et la lumière, cette magnifique pièce est un engagement total du corps poétique.

Commandos poétiques des Souffleurs
MAR 18 MARS 10H-18H


Production Compagnie Changement de décor / Coproduction et résidence Le Parapluie - Centre international de création artistique/Aurillac / Coproduction Arcadi / Coréalisation Mains d’Oeuvres / Aide de la DRAC Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication et de l’ADAMI / Soutien de la Ferme du Buisson - SN de Marne-la-Vallée.

DISTRIBUTION

PARTAGER     
ESPACES PLURIELS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DANSE / PAU
T 05 59 84 11 93